0

CODE SECRET

J’ai un ordinateur portable comme ça je peux écrire, tranquillement installé dans un canapé avec le petit pouf pour poser mes pieds.
Relax, zen, tranquille, calme et détendu, serein.
Il me suffit de tourner un peu la tête pour voir le temps qu’il fait dehors.
Et là cela devient un problème.
Je n’ai pas vu un nuage depuis plus d’une heure, aucun souffle de vent n’a fait bouger le petit rideau par la fenêtre ouverte.
Je me suis promis de ne pas forcer physiquement jusqu’à demain, ça va faire une semaine que je tiens.
Juste une petite séance d’entrainement en approche et putting.
Pas de parcours.
Pas ce grand bonheur de partir à l’aventure sur un parcours connu et pourtant jamais vraiment le même.
C’est une grande chance que ne pas être parfait, d’être un humain faillible.
On ne fera jamais le même coup de départ, quand bien même on jouerait dix ans sur le même parcours.
Et tous les coups qui en découlent ne ressembleront pas à ceux que l’on a faits la fois d’avant.
À partir du moment où l’on réussit son premier coup de golf sur le practice, le virus est dans le corps.
Il faut le refaire.
Il faut comprendre comment on a fait.
Il faut apprendre à le refaire.
Il faut aller sur le parcours pour le vivre en vrai.
Puis vient le jour où l’on en fait un grand nombre à la suite pour parcourir les 18 trous.
Oh ce n’est pas demain la veille que l’on réussira la combinaison magique, le grand code secret à 72 inconnues !
Je suis sur des codes entre 90 et 100 unités. Chaque clef dépendant de la précédente et influençant la suivante.
En fait quand on y regarde de plus près c’est une série de 18 codes distincts.
Quand on est au départ, on visualise sans trop de difficulté le code idéal, il est même expliqué parfois.
« Tu démarre en allant sur la droite à 200m, tu te retrouves ainsi bien en face du green à 110m sans être ennuyé par les bunkers, fait en sorte d’atterrir en dessous du drapeau, son attaque sera plus simple »
Le code est évident : B5-F9-P
Et là, cela se complique.
La première clef est facile.
Je prends le B5, adresse un arbre en fond de fairway pour viser le coté droit. Je fais mon swing…ça file plus à gauche qu’à droite et pas assez loin. Je suis à 130m, un bunker me barre la route. Attaque au F7 ou prudence ?
Je suis trop débutant pour avoir appris la prudence, j’attaque.
Bunker.
SW. Un peu trop enlevé. En haut du green. Il me faudra deux putts.
Code : B5-F7-SW-P-P
Pas vraiment le bon…
Le code final n’aura bien entendu rien à voir avec le code idéal.
Dans 10 ans non plus.
Parce que je suis humain.
Parce que je ne suis pas une machine.
Parce que je suis faillible.
Et au golf c’est un vrai plaisir de savoir au moins cela…

Commentez avec Facebook

Ne jamais hésiter à commenter :)