0

DITES MOI QUE JE REVE

écrit le 2 octobre

Il faut que je vous dise, je ne me suis pas encore remis du courrier de ce matin au point que je me suis demandé si je n’étais pas invité par culpabilité de la balle que j’ai pris dans la tronche il y a peu…si ça se trouve c’est ça en plus…
J’ai fais une seule compet Blue green, la première de ma vie tout court en fait et boum direction le Paris International Golf Club dessiné par Mister Nicklaus himself !
Donc depuis la lecture de cette lettre je rêve éveillé, oui je sais j’ai l’air d’être constamment en train de rêver en ce moment mais bon il y a des périodes comme ça, j’y peux rien moi et tout le monde sait qu’en golf ça ne dure pas alors j’en profite…
Donc le cerveau mouline, je me vois au milieu d’un fairway scrutant un green en contre bas imaginant la trajectoire après mon coup de fer6, bah oui je vais quand même me voir au pied d’un arbre la balle enfoncée dans les ronces 50m après les plots rouges, c’est mon rêve non mais !
Les pensées se bousculent, vais avoir mes clubs assez tôt pour les avoir en main le jour J. aurais je du prendre un driver ? Que dois-je travailler en particulier ? (oui tout la réponse est simple finalement)
J’ai la sensation de me préparer pour une sorte de randonnée en fait, 18 randonnées pour être précis…mais des randonnées spéciales avec des curiosités à ne surtout pas visiter ! Prendre son temps pour arriver en le moins de coups possibles tout en profitant au maximum de ce qui vous est offert. C’est ça un parcours en fait : plein de choses à voir mais très peu à visiter…
Je n’ai même pas une tenue fétiche, pas un gri gri, que dalle ! Même ma routine je ne l’ai pas encore ! Je me demande si ce n’est pas donner de la confiture à un cochon cette invitation, c’est à un concours de circonstances que j’ai gagné oui !
M’en fous j’ai bien l’intention d’en profiter au maximum…

Commentez avec Facebook

Ne jamais hésiter à commenter :)