0

PROMENONS NOUS DANS LES BOIS…

Depuis que j’ai eu le plaisir de jouer ailleurs que sur le golf de mes débuts, il m’est venu une question.
Comment décrire un parcours de golf type ?
C’est un par 72 comprenant :
4 par 3 qui vont de 90 à 225m
10 par 4 qui vont de 225 à 435m
4 par 5 qui vont de 435 à 630m
Il y a la ensuite l’allure du trou (hors par 3)
Les grandes avenues piégées, les trous droits mais étroits, les dog leg.
Une fois établi ces principes, ma réflexion s’est portée sur le score en lui-même, le fameux 72 et j’ai voulu le décortiquer toujours en fonction de certaines règles généralement admises pour ne pas trop créer de polémique sur le sujet. 😉
Deux notions pour commencer sur les mêmes bases, le joueur va réaliser le GIR et par conséquent une moyenne de 2 putts. Il lui faudra donc 1 coup pour être sur le green sur un par 3, deux sur un par 4 et 3 sur un par 5.
Première observation d’importance, 2 putts par trou donnera 36 putts au final, la moitié de tous les coups joués quand même !
Pour les par 3.
Peu d’entres nous jouent sur des par3 dépassant 200m de long, ce qui implique que le green sera atteint dans la majorité des cas au fer, voire au B5 sur le plus long. Un long fer, un moyen et un court, voila qui fera le départ des 4 par3.
Reste 32 à jouer
Pour les par 4 et les par5.
Par rapport à la distance d’un par4 et en fonction du GIR, il faut parcourir en 2 coups de 200 à 410m.
Une observation importante avant d’entrer dans le détail concernant l’approche sur le green.
Chaque joueur a sa distance préférée pour atterrir sur le green de façon certaine et précise. Cette distance se situe entre 120 et 60m environ. En club, on va dire du F8 au Wedge.
Cette distance a son importance car elle va déterminer toute la stratégie du parcours si on se fixe comme but d’arriver dans cette zone au premier coup sur un par4 et au deuxième sur un par5 !
Sur les 14 trous (par4 et par5 cumulé) cela fait donc déjà 14 coups de joués.
Reste donc 18 coups…
J’en retire 4 d’office.
Pourquoi ?
Le deuxième coup du par 5, celui qui se fait sur le fairway pour arriver sur sa zone d’approche de prédilection. Ce sont à 90% des coups de fers, bois de parcours ou Rescue pour les 10% restant.
Reste donc 14 coups à jouer.
Les 14 départs des par 4-5…
Et là une question se pose. Départ en puissance à chaque fois ?
En toute logique, non.
Pourquoi ?
À cause des dog legs d’une part et des distances à parcourir d’autre part.
On peut raisonnablement penser que sur un parcours type, l’architecte, en gentil sadique qu’il se doit d’être a minutieusement pensé chaque départ.
En comptant les dog legs, les départs étroits, les pièges sur le fairway, un tiers de ces départs devront se faire en « sécurité », j’entends par là, impossible ou presque de tenter le gros drive. On jouera un b3 ou b5 dans le meilleur des cas, un fer si le parcours est de courte distance.
Je retire donc encore 5 coups, reste 9.
9 coups de driver en moyenne sur un parcours type pour faire le par 72 en gardant comme stratégie de faire le GIR.
Un huitième de tous les coups donc…
Voici la répartition finale :
36 coups au putter.
21 coups au fer (7 longs, 7 moyens, 7 courts et Wedge).
6 coups avec les bois de parcours ou les rescue.
9 coups au driver.
Mais, il y a toujours un « mais » à notre niveau, il serait plus convenable de réfléchir en terme de GIR +1 et même +2. Ce qui correspond à des index situés entre 18 et 36, ce qui est déjà fort honorable et ressemble plus à l’image de notre communauté.
Et sans doute aussi en fonction du compartiment de jeu.
Le départ (sur le tee)
Les coups sur le fairway (après le départ pour se rapprocher du green et être à distance ensuite pour l’atteindre)
Les coups d’approche sur le green (120m à 40m)
Le petit jeu (moins de 40m du drapeau)
Le putting.
En faisant une synthèse de la première analyse et de ces deux nouvelles données importantes, chacun d’entre nous peut trouver dans quel compartiment de jeu il a le plus de soucis.
Si je prends mon cas par exemple.
Index 26.
Ma moyenne de putt tourne autours de 41 par parcours.
Travailler ce compartiment pour arriver à 36 me ferait gagner (5×0.4) 2 points, ce qui n’est pas rien !
Mais pour être sur de bien avoir ce fameux 2 de moyenne, je dois aussi travailler mes approches green et mon petit jeu. Oui il est plus facile de faire 2 putts quand le premier à faire est à 3m plutôt qu’à 7…
Je n’ai pas pris de driver, cela volontairement. Sans me prendre pour un caïd du golf, TRES loin de là, je sais que c’est un club particulier dont on se sert finalement assez peu au regard de la statistique du début mais qui en tant que débutant peut me faire perdre bien plus de points qu’il ne m’en fera gagner.
Les fans de la frappe me diront que je me prive d’un plaisir majeur au golf, je répondrais que je préfère attendre quelques certitudes techniques dans mon jeu pour vraiment goûter ce plaisir.
Sur une distance moyenne de 400m du tee jusqu’au green sur les par4 et 5, sachant que je suis un joueur entre bogey et double bogey, je fais au moins 2 coups, plutôt 3.
1 B3 et 1 B5 ou un rescue suffiront, voir deux rescue et un fer court pour ce fameux moins de 3m du drapeau.
Ma probabilité de finir dans les herbes, le bunker, l’eau ou pire hors limite après le départ diminue donc de façon notoire.
Le but principal de ce sport est quand même d’arriver à faire un parcours avec le MOINS de coups possibles. À l’instar de la fable du lièvre et de la tortue, je pense qu’au golf celui qui tire le plus loin n’est pas forcément celui qui finit le plus vite…
Donc il nous faut, en théorie, à l’entrainement travailler nos points faibles, c’est la définition de l’amélioration.
En fonction de vos observations sur chaque compartiment de jeu (et pas forcément en regardant club par club…j’ai du mal avec mon F7 sur le fairway, encore très irrégulier mais par contre en approche roulé je l’adore) il vous faut donc travailler tel ou tel sorte de coup.
Et quand je vois les zones d’entrainement dans un club, le putting green est plutôt peu voir très peu fréquenté, la zone de jeu court quasiment vide mais les tapis de practice où ça bourrine, là je vois du monde!
Cela veut dire que la grande majorité des joueurs a comme point faible le départ ?

Commentez avec Facebook

Ne jamais hésiter à commenter :)