0

GUERVILLE EN HIVER…

Hier, promenade dominicale à Guerville, un golf sympa, sans prétention mais rempli de petites surprises…
C’était surtout une bonne raison de faire le test grandeur nature de mes nouveaux fers courts, de mon nouveau wedge 60° et de jouer avec le Doc et ses amis.
Au programme donc, amitié et golf.
Le Doc avait convié un ex-rugbyman, gros frappeur ; son meilleur ami, bon vivant, plein d’humour et savoir-jouer ; son cousin, restons en famille et l’idiot, éternel débutant désireux de montrer tout ce qu’il pouvait faire…
Euh…l’idiot c’est moi donc on va garder la première personne finalement…
Départ à 10h16, on est 5, un départ à 3 et ensuite à deux, on a bien essayé de commencer tous ensemble mais notre bonne conscience golfique pleine d’étiquette nous a rattrapé et nous avons opéré la scission au départ du trou numéro2.
J’ai l’honneur de partager la complice amitié du Doc et de Vince (dans un souci d’anonymat évident, l’homme étant internationalement connu, j’ai opté pour un pseudo loin de son nom véritable puisqu’il s’agit de Vincent, vous voyez, on ne peut pas le reconnaître). Mon index est le plus élevé mais j’ai l’impression que cela n’a aucune importance et c’est bien reposant ainsi.
Notre parcours sera un mélange de rires, de conseils techniques, de discussions stratégiques de pointe dont je vous donne de suite un exemple :
-Chiche que je dépasse le bunker !
-Attends que le vent souffle dans ton dos alors…
J’exagère (à peine) beaucoup, mais la bonne humeur ne nous a pas quittés durant les 18 trous forestiers souvent, les greens bien roulants malgré le premier jour d’hiver.
Un golf très bien entretenu, une température douce ont rendu ces quatre heures très agréables.
Le Lob-Wedge est un véritable bijou, je me demande d’ailleurs si je n’ai pas fait exprès inconsciemment de rater mes approches ou de les raccourcir car dans mon souvenir les « recovery » et les approches courtes et délicates n’ont pas manqué !
Mes fers courts sont, bien que plus lourds, devenus plus légers. Oui il ne faut pas chercher à comprendre mais c’est la vérité du travail du Doc. L’esthétisme a changé pour plus de sobriété, j’adore…
Cette bonne ambiance aide au bon jeu, plus on est détendu, mieux on joue et je finis avec un +19 qui me ravit surtout que cela fait bien longtemps que je n’avais pas fait un parcours entier entre les blessures, les petites maladies du froid de fin d’année et accessoirement un métier qui parfois me prend un peu de temps tout de même…
N’empêche que ça creuse un parcours !
Donc 14h30 direct au clubhouse pour un hamburger façon golf bien appétissant !
Cinq à table, cinq fous de golf, les anecdotes défilent, les coups fumants, les parcours exotiques.
Tout se passe bien.
Tout se passe si bien que sous l’impulsion du Doc, acte est pris pour une rencontre mensuelle.
Rendez vous donc le 24 Janvier au PIGC…

Commentez avec Facebook

Ne jamais hésiter à commenter :)