5

LE MONDE A L’ENVERS

Cette idée incongrue, j’ai du la lire dans un livre ou sur internet :
Faites à pied et à l’envers un parcours de golf.
Oui je sais la tête que vous devez faire j’ai fait la même…
Mais si on prend deux éléments indiscutables dans le golf que voici :
-Le plus grand nombre de coups est joué avec le putter.
-La partie se gagne à moins de 120m du drapeau.
Vous en conviendrez donc, le plus important est à la fin et vous serez d’accord avec moi si je dis que du départ c’est l’endroit que l’on voit le moins bien.
Non ?
Oh la mauvaise foi !
L’idée ne semble donc pas si idiote que ça après réflexion…
Essayez d’imaginer un peu la scène, c’est l’hiver, c’est le matin, vous avez un calepin, un stylo et une tenue d’eskimo.
Et vous trônez, royal bien entendu, sur le green du 18 qui est en général un par4 d’une perfidie sans fond.
Je coupe un moment le film, désolé, revenons au chaud s’il vous plait deux minutes j’ai oublié un détail important.
Oui, oui vous pouvez reprendre un chocolat chaud.
Équipez vous d’un télémètre (les profs en ont souvent un mais demandez gentiment quand même) ou soyez sur de bien savoir évaluer les distances. Soit en visuel avec des repères soit en comptant vos pas c’est très important.
Voila, on finit le chocolat, vite parce qu’on a encore du chemin à faire…
Donc vous trônez sur le green du 18, royal comme toujours mais un peu essoufflé quand même et avec une tache de chocolat en plus sur le col.
Et là observez attentivement ce parcours que vous avez déjà joué plusieurs fois…
Il se passe un truc étonnant…
Et oui, ce n’est plus le même.
Déjà vous vous êtes placé sur l’endroit le plus jouable du green, là où vous avez le plus de chance de faire deux putts maximum.
Et de là vous regardez le fairway et vous cherchez en fonction de votre distance d’approche de prédilection, en ce qui me concerne c’est entre 115m et 70m (fer9 à GW), la zone d’où partir pour arriver là où vous êtes.
Vous me suivez ?
Alors allons y et vérifions la mesure exacte soit avant soit pendant, cela dépend de votre façon de mesurer.
Et une fois là bas, regardez le green pour visualiser votre coup.
Comme dit le proverbe, si tu ne sais pas où tu vas regardes d’où tu viens…
Et ensuite on recommence avec cette question simple, puis-je arriver ici du départ ?
Si oui, tant mieux vous venez de faire un birdie sur un par 4 ou un eagle sur un par 5 mais vous risquez le bogey si c’est un par 3…
Si non ?
C’est pas grave, on n’est pas tous à index 0 et surtout pas moi !
Par contre vous allez au fur et à mesure de vos petites notes sur le calepin et de vos mesures vous rendre compte d’une chose amusante :
Rien ne sert de frapper comme un malade au départ ou ailleurs…Mieux vaut se placer…
Et oui, ne confondons pas lancer de poids et pétanque, dans une de ces disciplines, au demeurant fort nobles, on vise et dans l’autre, mieux vaut ne viser personne…
Voici donc ce que je souhaitais partager avec vous.
Une idée originale, sans doute pas pour tout le monde, mais une idée à exploiter.
Essayez, ne serait-ce que pour le chocolat chaud, ça vaut le coup…

Commentez avec Facebook

5 Comments

  1. Dans les parties de reconnaissance, il est conseillé, une fois sur le green, de se retourner pour voir le dessin du trou et effectivement de déterminer l'endroit le plus approprié pour placer sa mise en jeu

    Pascal

  2. jusqu au chocolat chaud, j ai compris,
    après…? rien de sert de bourriner, il faut arriver au bon endroit?

    mieux vaut un poil court, mais bien placé,que loin dans les bois…?élémentaire, mon cher IDV, mais on ne fait pas toujours ce qu on veur malheureusement,et au golf moins qu ailleurs…:+))

Ne jamais hésiter à commenter :)