0

LA FAUTE AU DRIVER…

Deuxième séance de practice aujourd’hui avec le travail sur le driver.
Hier beaucoup de slice car pas mal de crispation mais un retour positif sur les fers et le hybrides avec un gain de distance.
Donc aujourd’hui, travail sur le contrôle du backswing et le tempo.
Techniquement, l’objectif est de garder le haut du bras droit collé pendant le backswing, de bien faire attention à la position à 9h et de bien verticaliser. Une fois que je ne peux que décoller le bras car il a entrainé la rotation, je fais ma transition et j’envois le downswing.
Bon le début a été un peu laborieux.
On va faire court.
Sept seaux de balles y sont passés…
Mais la conclusion est très optimiste.
Mes distances sur le driver sont à peine plus élevées que pour mon bois3, un peu au-delà des 220m, autours de 200/210m pour le bois 3.
Par contre, tout a suivi !
Le 20° se retrouve facilement autours de 185m, le 23° se place autours de 175m, le fer 5 arrive à l’aise à 165m et comme ça jusqu’au 51° à 105m relax…
Ça uniquement grâce au bras collé qui force la rotation, regard bien sur la balle et sans relever la tête pendant la traversée et en essayant de bien relâcher le finish.
Mon backswing est donc ralenti mais pas le downswing, ce qui me permet de bien retrouver mon fouetté et donc ma puissance.
On va voir ce que cela va donner en condition de jeu Samedi…

Commentez avec Facebook

Ne jamais hésiter à commenter :)