4

MATCH PLAY AVEC PAUL ET…RECORD DE DRIVE !…

Il fait très bon ce matin et le soleil darde et tout et tout…je suis sur le practice à travailler ma « pince » quand Paul, notre vénéré créateur du forum des Gentlemen Golfeurs arrive.
C’est le jour de notre Match Play…
On est à Villennes suite à une décision commune, le parcours est en très bon état, il a bien récupéré de l’hiver et ses greens sont toujours aussi perfides.
Un petit seau de balles, un petit café tranquille et nous nous rendons au départ. Nous allons partager le parcours avec deux dames absolument charmantes, la journée s’annonce sous de bons auspices.
Je me sens en grande confiance suite à ma découverte sur la prise de grip à maintenir durant le swing, c’est donc tranquille que je me place au départ, Paul aimant avant tout que l’on se fasse une partie entre amis plutôt qu’un match sanguinaire entre adversaires, cela aide à rester détendu.
J’envois un bon gros coup de bois3 qui coupe le dog leg gauche, tout va bien. Paul a du mal sur le premier coup, il aura du mal à se mettre dans son jeu sur le début du parcours, il y a des jours comme ça, mais il ne se formalise pas et avant le jeu…
Je suis à 72m du drapeau, je prends le 56, trop loin…Décidemment cette histoire de pouce change beaucoup de choses !
Je gagne le trou, 1up.
Sur le deux, mon bon coup sera le deuxième, tant mieux car Samedi c’était le contraire…103m du drapeau, je prends le 51, je suis sur le green tout va bien et je remporte le trou malgré un putting très moyen. Comme quoi, il est très difficile d’assurer correctement chaque poste du jeu. 2up.
Sur trois, par 3 de 136m au drapeau, je prends le 8 mais mal contacté je reste sur la gauche à hauteur du mât tout de même, Paul a encore des soucis dans son swing, je remporte de peu, 3up.
Sur le 4, par5, je suis sur le green en 3 grâce à un coup de 23° de plus de 175m mais en descente, je continue la gagne, 4up.
Sur le 5, départ raté, je sécurise avec un fer7 car je rends un coup à Paul sur ce trou, troisième coup à 80m, je me lance au 56° en plein swing, je prends le green et le point. 5up.
Sur le 6, coup de folie, je reprends le 56° alors qu’il y a 90m sur ce par3, forcément trop court, le jeu de Paul revient, on partage, 5up.
Sur le 7, je rends un coup à Paul et ne réussis pas mon deuxième coup au fer8 malgré un gros coup de bois3, on partage de nouveau, 5up.
Sur le 8, pareil, je ne le joue pas très bien et Paul est à l’affut, partage encore, 5up toujours.
Sur le 9, un coup rendu ici aussi, gros coup de bois3 au dessus des arbres, on mesure, 223m, je suis très content car le deuxième coup se fera au 51°, je fais le par, Paul a assuré son bogey, partage encore, 5up.
Sur le 10, par3 de 138m, je me sens bien, je prends le fer8 et j’arrive au drapeau, le commissaire de parcours comme témoin, je suis aux anges, mon jeu passe vraiment bien, mon swing est détendu et sans tension, je fais le par, 6up.
Le 11 est très mal négocié, pas assez concentré, on partage. 6up.
Le 12, le trou du record…
C’est un par 4 très large avec un bunker à l’écossaise très profond devant le green.
336m, je me sens vraiment bien alors je sors le driver. Routine calme, mise à l’adresse avec attention, le swing passe vraiment bien et avec beaucoup de puissance. Ma balle part à une vitesse folle légèrement sur la gauche et revient sur la droite ensuite, un fade un peu appuyé à cause d’un vent gauche droite, mais la balle continue sa montée et ne perd pas de vitesse, elle va retomber sur la droite, un peu en avant du bunker de green, je reste bouche bée, je regarde à mes pieds où est mon tee en bois, il est cassé net mais la partie plantée n’a pas bougé d’un pouce.
Après les mises en jeu de Paul et des dames, une fois arrivés à ma balle, on se retourne pour voir que le groupe qui nous suit est déjà sur l’aire de départ avec un joueur à l’adresse, je prends le télémètre pour calculer la distance, je recommence parce que je pense m’être trompé.
Je ne me suis pas trompé, j’ai bien mesuré 309m !

édit: je viens de faire une vérification via Google Earth et la règle, j’ai du faire une erreur de mesure, la personne était peut être plus en arrière que le poste de départ car je mesure 270m. je me devais de le préciser mais cela ne change rien à ma joie!

Je n’en reviens pas et à l’instant où je l’écris je n’en reviens pas encore vraiment, jamais je n’avais pensé pouvoir un jour dépasser cette barre des 300m avec un coup de golf.
Paul en riant me dit que je vais aller dans le bunker au deuxième coup, il a parfaitement raison !
Mon coup de 56 est ridicule à faire et est ridiculement fait…
Heureusement je fais une belle sortie et juste deux putts qui me donnent la victoire finale 7 et 6 comme on dit dans les Match Play.
On décide de continuer le parcours car il fait très beau et que l’ambiance est vraiment bonne et pleine d’humour avec nos deux charmantes partenaires de jeu.
Au 13, je ferais un beau coup de PW de 112m en montée sur le green, au 14 je referais un gros coup de driver avec gros vent de face qui finira tout de même bien loin car je suis à 125m mais green très haut et vent encore très présent, je prends le fer7 pour assurer , ma balle monte très haut prend le green, c’est le paradis quand tout se passe bien comme ça…
Le 15, le 16 et le 17 seront à vite oublier, la concentration n’est plus au rendez vous et j’ai un gros coup de mou, la faim à coup sur et l’émotion sans doute…
Je me rattrape au 18 en sauvant le par alors que je suis sur le fairway d’à coté suite à un gros slice mais je ferais un bon coup de fer8 qui m’amènera au bord du green.
Nous partons donc pour le verre de l’amitié offert par notre Paul national, heureux d’avoir profiter de ce beau soleil de printemps et oubliant vite son jeu du jour pour penser que ce soir c’est soirée papy gâteau…
Je rentre à la maison avec mon coup de driver qui continue son vol dans ma tête et je nettoie mes clubs en rêvant éveillé à mon prochain parcours…
Grosse sensation d’un tournant dans mon jeu, d’une étape franchie.
Va falloir retourner en compétition ce week end pour s’en assurer…

Commentez avec Facebook

4 commentaires

  1. comment fait on pour rougir en virtuel? 🙂
    Merci beaucoup Paul, moi aussi j’ai hâte que l’on se retrouve pour jouer ensemble, avec les copains en plus même!

  2. Malgré ma défaite (que je savais presque inévitable vu les progrès faits par IDV en ce moment), ce fut une belle et bonne journée de golf! Bravo Jérome! plus tard dans la saison peut être que je prendrai ma revanche, et au pire (pour moi) cela sera une autre occasion de jouer ensemble! Car ne l’oublions jamais : le golf est un sport, soit mais avant tout un jeu!
    Encore Bravo, ce jour là tu étais de très loin le meilleur

  3. Merci Benohem 🙂
    nous avons prévenu ces dames avant le départ que nous faisions un match play entre nous et que la partie irait plus vite puisque le perdant du trou ne finissait jamais…
    Donc aucun problème et puis c’est un match play entre amis, pas une compétition officielle non plus:)

  4. Félicitations pour cette superbe performance… il y a des jours comme ça, où on rêve éveillé (et ça fait un bien fou, non ?).
    Sinon, juste pour mon info, on peut partager une partie (avec les deux dames) même en faisant un Match Play ?
    Au plaisir,
    Benohem

Ne jamais hésiter à commenter :)