0

MATCH PLAY EN SÉRIE À COURSON…

Grosse journée de compétition pour 16 équipes de deux joueurs sur les quatre parcours de neuf trous dans le sublime, que dis-je, le magnifique, le splendide golf du Stade Français de Courson.
Enfin quand je dis compétition, je parle pour les quinze autres équipes car en ce qui concerne, Claude alias Mr Pitch et moi-même, ce fut avant tout l’occasion d’une journée de découverte d’un des golfs mythiques de l’île de France.
Et ce fut une énorme et magnifique journée de golf !
J’en ai encore plein les mirettes et je ne parle pas seulement des coups de soleil qui nous ont transformés en homard bien cuits sous un soleil d’Avril digne des vacances à la plage des aoutiens !
Si j’osais je mettrais une photo de face mais je vous épargnerai ce supplice…
Courson est un 36 trous divisé en 4 parcours de 9 trous représentés par une couleur : vert, noir, lilas, orange.
L’architecte est le même que pour l’albatros au golf national de Guyancourt et cela se ressent car chaque trou est dessiné pour la compétition et non le loisir, le gros plus de Courson par rapport au National c’est son environnement, au milieu d’un espace forestier gigantesque et conservé, pas de bruit de ville ou de route, on est plongé dans le golf, rien que le golf.
Donc quand nous avons appris avec Claude qu’un ami à lui organisait une compétition en match play par équipe, nous nous sommes précipités pour nous inscrire.
Je ne connaissais pas Arnaud Balbin mais aujourd’hui je le salue respectueusement pour ses talents d’organisateur…
4 parcours, 4 matchs play en 4 formules !
Vert en « 4 balles meilleure balle »
Noir en « Greensome »
Lila en « Scramble »
Orange en « Foursome »
Premier départ à 9h15 et dernier match terminé à 20h… énorme !
Réserve d’eau et de nourriture obligatoire !
Du point de vue compétition, nous ne nous faisions aucune illusion concernant les résultats de notre équipe car nous avions le plus haut index cumulé donc nous étions voués d’office à la dernière place.
Pourtant ce ne fut pas le cas, nous avons perdus les deux premiers matchs qu’à l’avant dernier trou et encore, après coup, sans pour autant refaire le monde, nous aurions pu gagner mais nous n’avions aucun entrainement dans les différentes formules et nous ne connaissions pas le parcours, ce qui ne fut pas à notre avantage…
Mais nous avons gagné nos deux matchs suivants, à l’avant dernier et au dernier trou mais une victoire est une victoire, non ?
Encore une fois, le classement ne nous importait absolument pas et dès le premier match du matin, nous annoncions joyeusement nos objectifs touristiques à nos partenaires adversaires, ce qui eut pour conséquence de jouer à chaque fois dans la bonne humeur et la décontraction la plus totale avec des partenaires à chaque fois agréables et souriants.
Personnellement, mon objectif de jouer détendu a été atteint, quelques courts moments de découragement suite à de mauvais coups mais jamais je ne me suis enfermé dans la colère ou la frustration. Un gros point positif pour la suite donc…
Grâce à Claude surtout, qui par son expérience, savait trouver les mots pour que je retrouve très vite le sourire et grâce au parcours qui par sa beauté faisait que le plaisir de jouer était toujours plus fort que les petites erreurs de jeu…
L’entretien parfait du golf augmentait ce bonheur de jouer trou après trou, les greens étaient de vrais tapis de billard et comme Claude et moi adorons le putting, nous nous en sommes donnés à cœur joie avec quelques très beaux putts de plus de 7m rentrés ainsi que de très belles approches roulées ou pitchées.
Chaque poste du jeu a eu droit à ses très beaux coups de sa part comme de la mienne et quelques superbes ratés nous ont donnés de beaux fous rires.
J’ai en tête une sortie de bunker de green avec un drapeau à 4m que j’ai joyeusement envoyé 50m plus loin derrière des arbres en contrebas… Claude pensait putter après, il a eu le droit de faire un recovery mémorable qui m’a remis dans un bunker histoire de me faire retravailler la sortie au 60° !
En conclusion, une journée splendide, le désir de retourner jouer ces parcours au plus vite car j’ai appris que le golf faisait une formule à la journée en semaine à un prix très bas, et des souvenirs plein la mémoire !
Vive Courson !




Commentez avec Facebook

Ne jamais hésiter à commenter :)