2

LE MODERNE ET LE CLASSIQUE…

À la lecture de quelques articles à droite à gauche, de quelques débats sur quelques forums ou de quelques articles sur de bons blogs et avec ma toute petite expérience ainsi qu’à mes aspirations et rêves futurs pour le jeu, je me suis mis à réfléchir (si ça m’arrive encore) au sujet de la combinaison de la technologie et du golf.
Sont passés dans cette réflexion, les télémètres, les GPS, les clubs hybrides en particulier.
Je suis assez fan des nouvelles technologies en général quand elles apportent vraiment quelque chose de nouveau et d’utile.
J’avoue rechercher un objet, à l’avenir quand je serai suffisamment bon pour que cela me soit utile, capable de me donner des statistiques sur les différents postes du jeu, les distances, les moyennes de putt etc.…
Je sais que ça existe déjà mais je n’en ai pas l’utilité aujourd’hui, les données à étudier n’auraient pas vraiment de sens car je n’ai pas encore une régularité dans mon swing donc certains renseignements seraient à mon avis faussés.
Mais j’y pense…
J’ai un télémètre pour deux raisons.
La première, pour évaluer mes distances club par club et cela m’est d’une aide précieuse. La deuxième pour mieux évaluer les distances sur un parcours afin de choisir le bon club. Reste ensuite à bien jouer le club en question et là ce n’est pas le télémètre ou n’importe quel autre gadget qui va m’y aider.
J’ai des clubs hybrides ou « rescue » depuis mon premier sac car ayant débuté il y a peu, cela étant rentré dans les mœurs, je ne me suis pas posé de question sur cette nouvelle forme de club comparée aux formes classiques des longs fers et des bois de parcours. Et j’adore ces clubs qui me sont toujours d’une grande aide.
J’ai aussi entendu parler du cadet électronique, le célèbre GPS multifonctions qui vous donne la distance à parcourir et tout et tout sauf le café mais ça viendra surement un jour ou l’autre et là j’avoue ne pas trop avoir d’avis si ce n’est que je crois que cette technologie n’est pas encore très au point au niveau précision mais je me trompe sans doute.
J’ai, comme beaucoup peut être, souvent fait des statistiques après mes parcours comme le nombre de putt, les greens en régulation (avec mon index, pas très utile), les fairways en régulation (ça je commence à regarder de près depuis peu) et certaines autres informations comme mes distances moyennes et je crois que certains GPS ou l’objet que je convoite pour plus tard font ce genre de travail automatiquement et en temps réel et pour un joueur de bon niveau, pour moi ça veut dire en dessous de 12, cela doit être très utile si il veut savoir dans quel domaine du jeu il a besoin de progresser bien qu’il le sache à mon avis sans avoir besoin d’un outil.
Pourtant depuis peu je me suis surpris à me dire, à quoi bon tout cela ? En ai-je vraiment besoin ? Est ce cela le « vrai » golf ?
J’ai demandé à Q de me faire un fer4 et un fer3 avec comme but de travailler le toucher de balle plutôt que la facilité et le confort des hybrides. Je commence à savoir évaluer mes distances sans télémètre et je ne l’utilise plus que pour vérifier mon estimation visuelle et me rassurer sur mon choix de club.
J’avoue avoir un certain goût pour le classique en ce qui concerne le golf.
Petit à petit, je m’interroge sur le besoin réel de certaines technologies.
Peut être, plus tard, quand j’aurai, je le souhaite, un certain niveau, cette réflexion trouvera une réponse…
Je rêve d’index à un chiffre pour l’avenir car j’aime le coté compétitif dans ce sport et les défis que l’on fait à soi même, mais aussi d’une certaine pureté dans le jeu, sans artifice, juste le parcours, mes clubs, ma balle et moi.
Et le beau jeu.
Mais surtout…
…Des compagnons de jeu avec qui je partagerais ce plaisir sur un beau parcours car le plaisir ne vaut que s’il est partagé à mon avis…
Et je sais qu’à l’avenir, aucune technologie ne pourra me proposer cela et quelque part cela me rassure…

Commentez avec Facebook

2 Comments

  1. Je suis d’avis que l’utilisation de moyens technologiques du XXI siècle pour aider le joueur en compétition devrait être sanctionné de deux coups de pénalité, pourquoi ne pas assimiler cela à un conseil ?.
    Pour l’index à un chiffre, il y a bien sûr d’autres moyens, dont le premier incontestable est l’entraînement varié. Ensuite et il ne faut pas non plus se le cacher il y a le don naturel d’être adroit … (j’aime rappeler que jouer dans la rue avec une balle avant son dixième anniversaire est une aide inestimable pour l’adresse), enfin il ne faut pas passer sous silence l’aspect mental qui chez certains (es) peut avoir des conséquences très négatives ou très positives.
    Jacky

  2. J’aime votre cheminement intellectuel, vous nous démontrez très bien que le golf est comme la vie
    Vouloir toujours plus, toujours mieux, rend-il vraiment heureux ?
    Avoir dans son sac la pointe de la technologie satisfait souvent notre besoin de paraître.
    moderne ou classique ? je penche pour “Avoir” ou “être”…
    Être une belle personne plutôt qu’un performeur écrasant les autres avec son nouveau putter… vous semblez avoir choisi 🙂
    J’adhère à votre vision du golf, le partage plutôt que la consommation effrénée de nouveau clubs !
    amicalement Jean

Ne jamais hésiter à commenter :)