7

ESPRIT DE FAMILLE…

MTC, Miss Tee Cup pour les intimes.

C’est la grande messe du forum des gentlemen plus qu’une simple compétition de golf.
Miss Tee est le surnom de la chère et tendre compagne de Paul, notre papa à tous, le créateur du forum, l’âme active de cet espace d’amitié. Homme de caractère débordant de vie, il a créé il y a quelques temps déjà le « forum des gentlemen golfeurs » avec comme but de créer un espace de convivialité entre golfeurs de tout niveau, de tous horizons, bien éparpillés sur toute la France et au-delà.
Ce n’est pas un forum industriel. Il garde une taille humaine et c’est très bien ainsi car chaque membre peut prendre le temps de faire la connaissance des autres.
Convivialité et rencontre, voici les maîtres mots de ce lieu virtuel mais à la chaleur humaine bien réelle…
J’ai l’honneur, le plaisir, que dis-je la joie d’en faire partie depuis fin décembre 2008 et depuis je ne compte déjà plus les sorties en petit comité, les compétitions en groupe, les coachings sur des parcours inconnus.
Je ne compte plus non plus les nombreux éclats de rire à lire des messages plein de répartie, les jeux de mots, les trouvailles hilarantes…
Je compte encore moins, tant elles furent nombreuses, les aides techniques et stratégiques de ce sport si passionnant ou chacun des membres n’hésite jamais à prendre le temps pour donner un vrai bon conseil ou partager une information utile…
Alors, forcément, j’ai compté les jours qui me séparaient de cette fameuse compétition nommée MTC…
118 jours exactement à attendre ce fameux premier mai.
Je le sais puisqu’il y a eu un Topic fait exprès pour le décompte, idée aussi idiote qu’indispensable pour ne jamais se prendre au sérieux quand on fait les choses sérieusement.
118 jours pour rencontrer quelques uns des membres du forum de Paul, 118 jours pour faire la connaissance matérialisée du reste de la troupe, 118 jours pour enfin vivre cette communauté lors d’une compétition attendue par tous…
C’était ce week end.
J’en ai encore des souvenirs plein les yeux.
À l’heure où j’écris il y a au moins 600 photos déjà publiées sur le forum. Autant de preuves de la bonne humeur, de la joie d’être ensemble pour partager un grand moment de golf, un beau week end de retrouvailles.
C’était ma première MTC, ce ne sera surement pas la dernière !
Le programme golfique était copieux, une reconnaissance, une compétition, un concours de drive, un concours d’approche, un concours de putting, un match play de légende qui est un peu le match de clôture tel le Marathon aux jeux Olympiques…
Plantons donc le décor.
Le manoir du golf de Mignaloux-Beauvoir pas loin de Poitiers, un golf aussi beau que difficile (136 de Slope quand même) avec toute la panoplie de pièges connus étalée sur 18 trous. Il valait bien une reconnaissance, le découvrir en compétition relevant de l’inconscience pure !
Des cèdres plus que centenaires, une bâtisse de toute beauté et une météo splendide, coups de soleil garantis !




Jeudi, arrivée ; Vendredi, reco ; Samedi, compétition ; dimanche, Match Play.
Le jeudi, un bon tiers du groupe (il y aura une bonne cinquantaine de personnes en tout) est déjà dans la place. Quand j’arrive vers 17h, certains ont déjà fait le parcours une fois, sur le parking, Paul sort sa valise, grosse accolade et présentations de Miss Tee, sa compagne, sa muse, notre porte drapeau.
Jusqu’au dîner, ce sera le ballet des retrouvailles car j’ai déjà eu la joie de partager quelques parties avec certains et c’est aussi et surtout l’occasion de mettre des visages sur des membres légendaires. On ne s’est parfois encore jamais vu mais j’ai l’impression d’appartenir à une famille et tous sont comme des cousines et des cousins éloignés que je rencontre à l’occasion d’un grand mariage en province.
On ne se connait pas mais on a tous en commun ce petit quelque chose qui fait que le sourire est déjà sur nos visages quand on se voit enfin après tant d’échanges virtuels…
Paul doit être un fin gourmet car à voir ce mélange de joueurs des plus hétéroclite, on pourrait craindre à l’indigeste groupement mais il n’en n’est rien, tout le monde s’accorde en harmonie et chaque arrivée ajoute de la richesse au cocktail de départ.
Le repas du soir se poursuivra bien entendu tard pour ceux et celles qui ne jouent que dans l’après midi, quand à moi, la reco commence à 9h30 en compagnie de Vincent alias Girioal, mon parrain car c’est grâce à lui que je peux faire partie du groupe et de David, alias « Roughman », notre grand ami belge qui ne manque jamais une occasion de descendre de son plat pays pour se joindre aux amis.
Bien entendu je serai sur le practice avant l’ouverture du clubhouse, admirant la brume matinale habiller le parcours, pour tester le putting et plus tard aller tester mon swing avant la grande découverte tant attendue.
Le parcours est difficile et on ne peut le prendre à la légère. Le but aujourd’hui est de s’imprégner des trajectoires, des distances, de découvrir ce qui se cache après les coudes des dog legs, mais aussi vérifier s’il est simple de sortir des bunkers car j’ai largement eu la passibilité de m’y entrainer !
Parrain s’est fait des amis pendant la promenade car en voyant quelques balles partir droit vers les arbres et revenir immédiatement sur le fairway, je le soupçonne, étant déjà venu, d’avoir sympathisé avec les écureuils afin de renvoyer discrètement les balles. Preuve en est que nous avons vu un traverser à toute vitesse le fairway dans sa largeur, sans doute n’était il pas à son poste…
Une reconnaissance parfois dans la douleur mais toujours dans la bonne humeur générale, du moins après coup…
En effet, restant encore fragile dans mon souhait de jouer détendu, j’ai eu fort à faire avec le groupe qui était devant nous, quatre personnes âgées équipés de chariot dernier cri, tellement dernier cri qu’ils étaient téléguidés !
Mais sans doute pas encore au point car nous avons parfois vu les joueurs marcher dans un sens et les chariots partir dans l’autre, plutôt déroutant quand on est à l’adresse !
Il y en a même un qui s’est sauvé en foret pour s’écrouler contre un arbre quelques secondes plus tard…
Une reconnaissance à l’image du week end, épique et mémorable !
L’après midi se passera entre jeux d’entrainement aux approches ou sur le putting green où nous nous sommes vite retrouvés une bonne dizaine à viser le même trou sous l’œil ahuri des joueurs de la région. Tout cela parsemé d’embrassades avec les nouveaux arrivants qui arrivaient en famille pour certains, avec d’adorables toutous pour d’autres et comme on peut le voir tout le monde était ravi de se retrouver !


La salle du dîner fut donc enfin complète ce vendredi soir, parsemée des souvenirs du jour et de ceux des années précédentes. Petit à petit les visages remplacent les pseudonymes du forum et c’est avec un vrai plaisir que d’échanger vraiment sans un clavier et un écran entre nous…
Paul, en hôte attentif, adorable dirlo de colo, nous dresse entre la poire et le fromage le programme du lendemain qui sera chargé. La compétition avec les horaires pour chacun, le concours de putting pour clore le tout et la remise des prix enfin.
Tout est prêt, il ne reste plus qu’à aller se reposer avant le grand jour.
Pour honorer la tradition nous serons quelques uns à mettre la tenue traditionnelle des golfeurs d’antan, les knickers et c’est avec fierté que nous arriverons le matin face à la brume qui se lève doucement, tel le rideau du théâtre où va se jouer la grande pièce tragico-burlesque, la MTC 2009 !

Cette fois ci tout est organisé dans les règles de l’art car cette compétition comptera pour l’index.
Je vais partager la partie avec Suzanne, alias « Me Pitch » et Bruno alias « Alb Atroce », deux bons vivants avec qui j’ai déjà eu le plaisir de jouer auparavant.
D’un simple point de vue technique, ma partie se passera bien dans l’ensemble avec encore quelques irrégularités mais j’ai réussi à rester à peu près dans le contrôle de mes émotions et je me suis payé le luxe de réussir à placer ma balle sur le fairway au départ du 10, réquisitionné pour le concours de drive, ce qui suffira pour gagner le trophée car son étroitesse éliminera les meilleurs frappeurs piégés par le rough ou les arbres.
Bon sur le trou servant au trophée de précision, j’ai eu la joie d’attaquer les grenouilles dans la mare à droite du green mais il ne faut garder que les bons coups, n’est ce pas…
Au final je réussis à jouer un peu mieux que mon index et la descente continue donc, voila pour la satisfaction personnelle mais mon plus grand plaisir fut de faire simplement partie de cette grande compétition entres amis et d’être au milieu d’eux tout au long de ces merveilleux et délicats 18 trous.
Je garde en mémoire un superbe putt d’une quinzaine de mètres de Suzanne, en descente et en devers, droit dans la boite !
Chacun d’entre nous a eu son moment où le jeu était présent et beau et ce sont pour ces instants que l’on trouve ce sport si passionnant…
Pour conclure en beauté, il nous fallait passer par le putting green pour le concours de putting.
Le principe est simple, trois distances définies sur trois trous à faire trois fois ce qui nous fait 9 trous avec comme objectif personnel 18 coups maximum, j’en ferais 16 et Bruno marquera un superbe 15 qui l’amènera à un duel pour la première place.
Petit à petit les parties arrivent, les visages sont parfois soucieux mais le sourire revient vite comme si, finalement, le plaisir de jouer ensemble était pour chacun d’entre nous l’objectif principal avant la performance en elle-même.
Mais nous fûmes tous très attentifs lors de la remise des prix !
Sans doute grâce à la qualité du travail de Marin, joueur de talent et artiste émérite qui nous avait concocté de véritables petites œuvres à l’image du forum et je ne vous cache pas ma fierté d’être rentré avec l’un d’eux !
Je n’oublie pas non plus l’aquarelle de notre illustrissime Yves alias Chevalier Von Cittern qui a pris beaucoup de temps pour peindre une œuvre personnalisée pour chacun des gagnants. Je vais dès cet après-midi chercher un cadre et lui trouver un lieu de choix dans la maison car ces deux objets ont une grande valeur.
Ils sont des symboles importants pour moi.
J’ai une profonde admiration pour ceux qui aiment prendre le temps de créer quelque chose de beau dans l’unique but de l’offrir, je suis très ému quand je les regarde car ils sont un symbole fort de ce forum : donner aux autres, sans calcul, naturellement, son savoir faire, son savoir être…
C’est ainsi que j’ai en mémoire les beaux moments que j’ai vécu pendant ce week end avec ceux et celles que je n’avais jamais rencontrés réellement.
Je pense par exemple à « Trottar » avec qui nous nous découvert une culture commune dans le monde de l’humour de talent, je pense à « JJ » notre sage à tous, un homme dont la culture n’a d’égale que sa gentillesse et je vous assure qu’il est d’une gentillesse débordante !
Mais je m’en voudrais de continuer à citer des exemples de crainte d’en oublier car il n’y a pas eu un seul moment où, quand je croisais l’un des membres, il n’y eu pas au moins quelques mots gentils, quelques sourires échangés…
Après la remise des prix arriva le dîner de clôture de ce magnifique week end car nombreux sont ceux qui partaient tôt le lendemain pour éviter les problèmes sur la route.
J’ai veillé un peu plus tard pour profiter au maximum de la présence de toutes ces belles âmes, vivre une nouvelle fois la valse des anecdotes légendaires que chacun d’entre nous a vécu sur ce parcours ou sur d’autres…
Pour finir en beauté, il fallait une dernière fois s’approcher du parcours le lendemain matin car Yves et David s’apprêtaient à croiser le fer sur le parcours pour le match play, nouvelle tradition de cette Miss Tee Cup…

C’est là, en début de matinée, qu’a commencé le chant des adieux qui n’en sont pas car désormais le forum deviendra bien plus réel qu’il ne l’était avant ces belles journées.
C’est donc le cœur léger que j’ai rejoins la maison avec ma chère et tendre qui, bien que pas attirée par ce sport et la compétition, a eu, elle aussi, la joie de faire la connaissance de cette troupe riche d’amitiés…
Au fur et à mesure que j’écris, je vais sur le forum pour lire les remerciements de chacun, pour regarder les photos que les reporters bénévoles partagent volontiers, j’ai l’impression de ne pas être vraiment parti de Mignaloux, j’ai l’impression d’appartenir à une grande tribu désormais et c’est pour cela que je vais mettre un point final à cet article avec un sourire attendri et reconnaissant…

Merci à vous tous d’exister…
Merci à toi, Paul, d’avoir donné naissance à cette belle famille et à lui insuffler à chaque instant le plaisir de vivre en harmonie…
À très bientôt…

Commentez avec Facebook

7 Comments

  1. Je sais Paul et je te renouvelle ici tous mes voeux de rétablissement dans ce nouveau combat que tu mènes et que je sais si difficile…Je sais que tu peux trouver la force de gagner une fois encore grâce à ton expérience et avec l'amour de toutes celles et tous ceux qui t'entourent…
    J'ai vu en effet que la MTC se jouait à nos portes cette fois ci mais avec mon superbe caractère que tu connais, je ne suis pas sur d'ajouter un bonus de bonne humeur sans risquer quelques frictions, Mais je suis sur que cette MTC cru 2011 sera une belle réussite en famille 😉

  2. Pour des raisons diverses et variées que tu connais, je ne suis pas en charge cette année de l'organisation de la MTC2011 qui aura exceptionnellement lieu en RP. Il reste de la place et si tu veux venir tu sera le bienvenu.
    bien cordialement
    Paul

  3. Bon juste le mot de la fin … J'ai gagné le Match Play contre notre Belge adoré … Une bataille remportée 4&3 sans laisser la moindre chance donc à mon adversaire grace a la strategie de mon coach, caddy et ami : Frederic (OneUp) et la confiance qu'il a mis en dedans de moi pendant tout le parcours !…
    Merci Jérôme pour ton superbe papier sur l'évènement ; On ne se demande pas, à sa lecture, pourquoi le forum se targue d'être celui des "Gentlemen Golfeur" … et tu ne faillis en rien à cette étiquette !

  4. Pour ma part, j’ajouterai simplement : Merci Jérome pour cet article très bien écrit, et aussi quelque chose d’important : On peut organiser tout ce que l’on veut…. mais si les participants ne sont pas à la hauteur, c’est peine perdue…. Si la MTC est aujourd’hui ce qu’elle est, c’est surtout grâce à vous toutes et tous, à votre bonne humeur qui n’a jamais failli !
    Merci donc à vous, et surtout, surtout…. ne changez rien.
    Bises aux filles

  5. merci de partager votre plaisir lors de cette manifestation golfique.
    très agréable de vous lire et de sentir la joie de participer et de faire partie…
    amicalement Jean

  6. Merci pour ce “petit” mot qui résume très bien ce week-end dont l’excuse est le golf mais qui se veut bien plus que cela, amitié, convivialité et amusement !

    A très bientôt

Ne jamais hésiter à commenter :)