0

3H DE PRACTICE AVEC 2 SEAUX DE BALLE…

C’est possible !
Prise de conscience ce matin pour une séance d’entrainement réfléchie.
Je prends mon seau, je mets 12 balles dans le tube et je vais sur un tapis avec le reste.
Échauffement complet, sous le regard étonné de quelques matraqueurs de driver, pas grave j’ai l’habitude, je les croise souvent dans les roughs sur le parcours ensuite…
Ensuite je fais les exercices type pendant 5mn.
Pieds joints, finish complet sans backswing pour travail des hanches, swing sans armement, swing stoppé juste après l’armement…
Bon là ça fait déjà 20mn que je suis sur le tapis et pas une balle a décollé.
À coté de moi un mec en jean lorgne de temps et temps avec un sourire en coin et frappe comme un bœuf avec son hybride qui dépasse rarement le gros rond jaune avec un filet dedans situé autours de 120m…
Pourquoi pas…
En même temps, il n’y a pas si longtemps que ça je faisais la même chose…
Je prends ensuite mon PW, je travaille une bonne minute ma position à l’adresse, deux swings dans le vide au ralenti et entiers.
Et j’envois.
La balle tombe pile dans le rond sur lequel je m’étais aligné.
Le gars à coté ne sourit plus…
Et je reste concentré sur ma séance.
Je dois avoir une grosse vingtaine de balles à envoyer, cela va me prendre trois quarts d’heure.
Si, si…
Je reprends souvent le ralenti ou un des exercices types, je vise un point, je joue comme si j’étais sur le parcours en sortant toute la série sauf les wedges.
Ensuite, practice approche. 30m, je teste la panoplie de coups de wedges pour trouver deux coups simples à retenir, ce sera le 60° et le 54°. Je vais à 50m après et même travail pour avoir deux clubs à jouer histoire d’avoir le choix sur le parcours en cas de problème.
Approches roulées ensuite, fer6 jusqu’à fer9, le même stance, le même geste, la même amplitude et je m’atèle à mémoriser les distances de chaque club.
J’adooooooooooooooooooooooooore les approches roulées !
C’est une arme terrible à mon goût autours d’un green surtout si, comme je le fais actuellement, on ne veut pas prendre de risque à jouer un fer long pour prendre le green en régulation mais plutôt un club sûr et l’envoyer correctement devant le green pour placer l’approche putt.
Je retourne aux tapis de practice pour envoyer des coups de wedges plein swing ou trois quart avec la douzaine de balles mises de coté.
Puis direction le putting green pour faire deux fois les 11 trous en cherchant deux putts maximum.
Une pause trèfles à quatre feuilles.
Un seau de balles sur une petite heure en commençant par le driver et ensuite les fers dans le désordre.
Et bingo trois heures de travail et deux seaux de balles !
J’y suis arrivé !
La prochaine fois, bunker et approches, je ne viens qu’avec les petits fers et les wedges !

Et puis le putter aussi mais ça c’est pour le plaisir car j’adooooooooooooooore le putting aussi !

Commentez avec Facebook

Ne jamais hésiter à commenter :)