0

PREMIERE COMPETITION DES BLANCHES…

C’est le grand jour !
Compétition d’index à Villennes (oui encore je sais bien) avec un petit détail, le départ se fera des boules blanches…
Ça change…
Pas mal…
Surtout aujourd’hui car il y avait un vent assez fort.
Suffisamment fort pour que Kokoro me dise que sa balle bougeait quand il était à l’adresse au putting.
Si ça vous parle…
Donc gros vent, de face, de dos, droite gauche et inversement en fonction de l’orientation du trou.
Petit entrainement traditionnel et je retrouve mes partenaires de jeu, Frédéric et Philippe. Sourires et bonne ambiance, la partie sera réussie déjà de ce point de vue là.
Départ du 1, je pars le dernier car j’ai l’index le plus haut. Le vent de face a poussé mes partenaires à prendre le driver d’office alors je fais de même et stress ou anxiété, léger slice accentué par le vent, je frôle le hors limite à gauche. Le fer7 tombe dans le bunker, bonne sortie au 60°, un putt d’approche sur ce green qui roule comme sur un tapis de billard à cause du vent qui l’a totalement séché et me voila à 3m. Heureusement le putting est solide d’entrée, je ressors avec un bogey.
Je ne vais pas tout raconter car ce serait assez long et fastidieux alors je ne vais conter que les anecdotes du jour car le vent et les départs blancs en ont créées quelques unes !
Dès le 2 ça commence. Bon gros coup de drive avec un léger hook qui se retrouve proche du hors limite du 1 ! Cela se finira en triple bogey et triple bogey désormais cela veut dire une croix.
Oups…
Le3 se passe bien, le 4 aussi et sur le 5, celui que je craignais le plus car c’est un par4 de 429m, est en régulation avec driver suivi de fer7. Le 6 est mal estimé avec le vent et sur le 7, par4 de 341m, je fais un birdie grâce à un putt de 10m. Sur le 8, je fais driver suivi de PW pour les 367m à faire. Grosse satisfaction sur les mises en jeu avec un bon tempo, une bonne sensation de swing sans effort réel et de bonnes distances qui me permettent de chercher le green en deux sur les par4 sans trop de risque.
L’aller se termine avec +7 en stroke et 15 putts.
Mais le vent continue toujours son travail de sape et cela commence à nous fatiguer un peu.
Le départ du 10 est hésitant, le vent fait parfois douter et le tempo n’est pas toujours là. Sur le 11, le vent porte ma balle dans le bunker au bout du fairway. Sur le 13 je prends le fer3 sans certitude et la punition est immédiate, sur le 14, je hook et le vent aidant, je suis sur le fairway de gauche. Cela devient laborieux. Je reprends le fer3 au 15 et bingo, double bogey. Heureusement je me rassure avec un driver suivi d’un demi 50° pour le par4 suivant de 302m dog leg gauche. Le par5 du 17 se termine en bogey malgré un départ délicat mais des blancs, ce trou n’est plus du tout le même ! Je termine sur un bogey et +10 en stroke pour le retour avec 18 putts par contre.
Mais au final, je suis très heureux car je joue un peu mieux que mon index sur un parcours plus long que dans mes habitudes et avec un vent à se croire sur un links parfois…
Le putting a été correct mais quelques ratés tout de même à moins de 3m qui auraient du rentrer.
Point positif sur les approches de moins de 60m, le travail a payé mais il faut confirmer pour plus de certitude au moment du coup. Les approches roulées aussi restent une arme de confiance.
La prochaine séance va porter donc sur le petit jeu en priorité et ensuite le driver car je dois assurer ma position qui n’est pas toujours constante et les coups sont parfois ratés à cause d’une mise en jeu hésitante.
Allez au travail !

Commentez avec Facebook

Ne jamais hésiter à commenter :)