3

PROMENADE UTILE…

Grande joie aujourd’hui !
Non, je n’ai pas fait un eagle, j’ai juste fait visiter mon p’tit parcours de Villennes à Ben et à un de ses amis, Florent, index à un chiffre…
Dans la vie, il faut savoir se réjouir de toute bonne chose…
Me voici donc à faire le guide pour deux surdoués du golf avec comme mission supplémentaire de ne pas avoir l’air ridicule !
J’avais surtout à cœur d’avoir l’avis de Ben sur ce golf et joie supplémentaire, il l’a trouvé très bien à partir de 135m et a aussi trouvé les greens suffisamment compliqués pour que cela vaille le coup de continuer à travailler dessus !
C’est assez vrai pour les 135m, les mises en jeu ne sont pas très compliquées sur ce golf, en même temps il ne s’adresse pas à des joueurs chevronnés adeptes de grands prix.
Mais pour faire une bonne carte, donc en dessous des 120m, il est bien assez résistant comme ça !
Je ne vais pas vous raconter les 18 trous, nous avons joué détendus studieux mais détendus surtout…
Par contre suite à ce parcours j’ai pris quelques décisions vis-à-vis de mon matériel et de ma stratégie de jeu.
J’ai réalisé de très bonnes mises en jeu au driver et j’ai aussi pas mal arrosé, deux fois surtout et cela a gâché mon score au retour alors que j’étais au 12 à +9 en stroke à cause de deux triple bogeys au 1 et au 7 et un double au 5.
Pas grave, il y a eu suffisamment de coups convenables pour que Ben constate que mon jeu s’était un peu étoffé.
Mon travail sur le petit jeu porte déjà ses fruits et m’amène à plus de hardiesse dans les seconds coups sur les par4 et les par5.
Donc quelques réflexions et décisions.
Besoin de plus de sensations au putting désormais, je sens les limites de mon putter adoré. Quand je parle de limites, c’est en termes de rendu d’informations, son poids important est rassurant mais maintenant que je suis en confiance sur le green, j’ai besoin d’un putter plus « sensible » au niveau du toucher.
Donc en avant la recherche.
Pour le driver, je vais voir avec Q mais je me demande si un peu de masse en tête ne m’aidera pas à mieux ressentir le club pendant le swing et ainsi mieux le contrôler.
À voir…
Pour les fers, rien à dire, tout fonctionne à la perfection, gain léger de distance et meilleur contrôle sur le fer7 (145 à 150m) et le fer5 (165 à 170m) ce qui va m’orienter vers l’utilisation plus importante du fer5 sur le fairway et de chercher les greens à 135m voir 140m si le lie est bon, ce qui revient à un fer8 maintenant.
Par contre le fer3…
Il ne sort pas sur le parcours et quand il sort c’est souvent catastrophique.
Indispensable au practice pour faire remonter mon niveau de contrôle des autres fers longs, je n’y touche pas sur le parcours.
Trop risqué encore. J’ai pris le risque au 1, slice direct, ce club me stresse hors du tapis de practice.
Donc, comme le veut la sagesse, si tu ne sors jamais ce club, retire le du sac et prends autre chose à la place.
Oui mais quoi ?
Je vais avoir le bois3 qui va revenir bientôt, je ne me vois pas prendre un bois5 et j’ai déjà trois wedges qui couvrent l’éventail des besoins à moins de 100m.
Alors, quoi ?
Retour sur un club plus jouable que le fer3, l’hybride.
Bon mon Mac Gregor chéri a été kidnappé mais il était devenu trop souple au niveau du shaft.
Quoique Ben a émis l’idée de raccourcir le fer3…idée à développer…
Donc un nouveau travail à faire avec Q…
Le pauvre, il n’est pas prêt d’en avoir fini avec moi !
Pas d’urgence dans ces recherches car je joue très bien comme ça et surtout avec l’arrivée du bois3, je n’aurais pas besoin de jouer de fers sur les départs sauf pour les par3 bien sur.
Mais je continue à penser que le fer3 reste une bonne chose pour améliorer mon travail sur les fers et le swing en particulier donc présence obligatoire aux entrainements.
Il reste donc dans le sac jusqu’à l’arrivée de son remplaçant.
Belle Dune la semaine prochaine avec Q, l’Albatros ensuite en carte rouge avec trois joueurs de qualité, Miss Scoop et son toucher de balle renommé, 1up et sa régularité légendaire et Parrain l’accrocheur exemplaire qui me pousse à toujours rester zen.
D’ici là ?
Bah practice bien sur !
Parce que le 6 septembre c’est dans pas longtemps et je suis pas encore en dessous de 15…

Commentez avec Facebook

3 Comments

  1. Practice un midi du début de la semaine prochaine ? Ca me motiverait un peu d'avoir un partenaire …

  2. Je dis peut-être une bêtise, mais si tu rajoutes du poids sur la tête du driver, tu vas augmenter son énergie cinétique lors du swing, certes, mais aussi son inertie et sa stabilité de trajectoire. Le club te fera plus sentir si tu essaies de le dévier de la trajectoire initiale, mais je pense que tu le contrôleras en fait moins…

Ne jamais hésiter à commenter :)