0

14 CLUBS ? CERTES…

La règle est claire, limpide et sans appel : pas plus de 14 clubs dans le sac.
Certes.
Mais.
Il y a bien des parcours, bien des situations de jeu.
Des parcours longs, des parcours techniques, souvent un cumul des deux.
Une fois la série de 14 clubs trouvée, presqu’un an tout de même.
Une fois le swing en rotation appris, je n’ai pas dit maîtrisé.
Une fois ces deux paliers atteints, on commence à constater une chose.
14 clubs dans le sac, d’accord mais suivant le parcours les 14 ne sont pas forcément les mêmes.
Ma série actuelle : Driver, bois3, fer3 à PW, wedges 50°, 54° et 60°, putter.
La série de fers, clef de voute de la série, ne change pas. Quoique…
Le putter, club de confiance avant tout ne change pas non plus. Pas quoique…Mais quoique quand même…
Les bois non plus. Quoique…
Les wedges, eux, doivent être finement choisis en fonction du parcours et des obstacles.
Pour les fers, sur un parcours long et/ou possédant de nombreux par5, il est important de posséder la confiance pour un second coup long.
Deux choix, maîtrise des fers4 et 3 sur le fairway ou changement du fer3 par un hybride de même loft voir un bois 5.
Pour les wedges là c’est plus délicat.
S’il y a de nombreux bunkers il faut assurer avec deux wedges au bounce suffisant pour jouer dedans.
Si la stratégie va amener beaucoup de petit jeu, il va falloir là aussi avoir les clubs adaptés.
Résultat, il faudrait avoir en stock des wedges avec 2° d’écart à partir de 48° soit 48/50/52/54/56/58/60 et en choisir 4 voir 5 en fonction du parcours.
Sans compter certains wedges avec un bounce adapté aux obstacles.
Enfin je dis ça pour ceux qui ont compris depuis longtemps que plus de 70% des coups se font à moins de 110m…
Ce choix va impliquer de réduire la voilure sur les bois donc mieux vaut être sur de ses mises en jeu !
En plus, d’un point de vue personnel, j’envisage deux modifications de club et non des moindres : le driver et le putter.
Le driver pour jouer désormais avec un club bénéficiant des avancées actuelles.
Tête plus importante et shaft non raccourcis.
Pourquoi changer ?
Je conserve mon premier car c’est un club de confiance qui a été fait dans un but clair : apprendre le drive, donc (je ne l’ai su que plus tard) la rotation !
Mais j’ai commencé à tester les autres sur le practice et dans certaines échoppes et je n’ai plus ce ressenti négatif de club trop long à tête trop grosse.
Sans doute qu’avec mon premier swing, uniquement en bras, la maîtrise d’un tel engin était quasiment impossible…
Le putter pour aller vers un club avec une tête, certes toujours en forme de maillet mais plus légère pour avoir un meilleur retour d’information.
Bon, aucune urgence ou désir urgent pour ces changements, j’envisage cela dans les mois à venir, sans doute l’hiver pour avoir une période d’adaptation convenable avant la nouvelle saison.
En conclusion, pour avoir une série de 14 clubs jouable partout il faudrait 20 clubs en fait.
Driver, bois3, bois5, hybride 21 (optionnel), fer3 à PW, wedges 48°/50°/52°/54°/56°/58°/60° et putter.
Mais ce n’est que mon avis…

Commentez avec Facebook

Ne jamais hésiter à commenter :)