2

LE MENTAL C’EST DANS LA TÊTE…

Et voila, 1 an de carte de verte demain.
Ce matin compétition index à Villennes pour fêter ça.
Pas d’entrainement de toute la semaine.
Pas de réserve de nourriture à part des abricots, ça va faire léger malgré un bon petit déjeuner mais un apéritif bien arrosé la veille et dodo sans trop manger.
Arrivé à 8h pour un départ à 9h, une heure pour retrouver les repères au practice.
Ça se passe plutôt bien mais il y a un bon vent sur le parcours et il ne fait pas super chaud ce matin.
Je vais partir avec deux joueurs qui ont le même index que moi, 17.5 pour l’un et 17.2 pour l’autre. Départ blanc, je suis habitué désormais.
Le 1 au fer4 comme toujours mais le vent et un contact moyen me donnent un second coup au fer7, du moins c’est ce que je pensais mais non, le vent est plus soutenu, trop court, un petit coup de 54° un putt manqué de peu, bogey. Bois3 pour le 2 qui arrive sur la gauche du fairway, fer7 trop loin, pas facile ce vent, 54°, putt manqué de peu, bogey à nouveau. Par sur le par3 avec deux putts ensuite. Double bogey sur le par5 avec un départ en slice au driver, j’ai retenu ma descente et ensuite ce fut un peu compliqué de bien revenir sur le green avec encore une fois le premier putt manqué de peu. Le par sur le gros par4 de 429m grâce à une belle approche au 54° à 15m du green. Le par au par3 du 6 avec un putt.
Premier tiers avec +4 en stroke et 10 putts, voila qui est de bon augure.
Le 7 finit sur un double bogey à cause d’une socquette au troisième coup avec le 60° joué en pente qui arrive dans le bunker, bonne sortie et un seul putt derrière. Gros drive sur le 8, green touché au second coup, putt de 15m qui frôle le trou, par. Le 9, départ au drive qui slice totalement, fer3 gratté mais très bon coup de 50°, putt de 2m ensuite, par encore. Bogey sur le par3 suivant avec un mauvais putt d’approche au second coup. Bogey à nouveau sur le par4 du 11 malgré un bon départ au drive qui me dépose à 90m du drapeau, mais je gratte puis je fais un beau top et deux putts. Au 12, à nouveau le drive qui me fait une balle très haute et en slice, avec un vent contre j’ai encore 150m à faire avec un bon vent de face qui ne faiblit pas, je sors mon meilleur coup de fer de la journée en déposant au fer5 la balle à 3m du drapeau, un seul putt, mon birdie est fait.
Deuxième tiers avec +3 en stroke et encore 10 putts, tout va pour le mieux.
Ensuite, il y a eu comme un dérèglement total de la machine.
Hors limite au 13 qui finit avec un triple bogey et un putt, un double au 14 avec encore un putt, bogey au 15 mais sur ce par3 avec ce vent c’est plutôt une bonne chose, double au 16, triple au 17 avec 4 putts ! Enfin par au 18 avec un gros départ au driver qui me pose à 60m du drapeau sur ce par4 de 331m. J’ai raté toutes mes mises en jeu au bois3, mauvais état d’esprit ensuite, je me suis laissé envahir par le doute et le stress sur tout le dernier tiers sauf au 18.
Résultat, +11 sur le dernier tiers avec 12 putts !
Là, il est évident que le mental m’a totalement fait défaut. À part au 18 mais après coup c’est logique puisque je suis arrivé sur l’aire de départ avec en tête l’envie de m’amuser et de tester le départ au driver convaincu d’avoir raté ma carte sur le dernier tiers, tout s’est donc bien passé sur ce trou où j’ai manqué de peu un second birdie.
J’avais faim, le vent commençait à me fatiguer car il s’était renforcé et tournait, pluie sur le 15 qui s’est vite arrêtée.
Qu’est ce qui m’a pris de ne pas vouloir lâcher le bois3 que j’ai raté trois fois de suite, je ne sais pas. Manque de recul sans doute, je n’ai pas su faire preuve d’objectivité sur la fin et cela a gâché une bonne carte.
Résultat global, +18, 32 putts, 5 greens en régulation, 7 fairway touchés sur 14, 1 birdie, 6 pars, 5 bogeys, 4 doubles et deux triples !
Un tiers du parcours raté en ne sachant pas réagir correctement suite à un coup totalement raté.
Pour le moment le petit jeu et le putting ne me servent pas à progresser mais à rattraper les erreurs.
À méditer…

Prochain article en forme de bilan avec une synthèse de points forts et des points à travailler.

Commentez avec Facebook

2 commentaires

  1. à mon petit niveau je pense qu'il est important de rester zen après un coup raté afin de mieux gérer la suite d'un trou, ce qui est fait est fait, la stratégie de départ est modifiée, il faut donc oublier la prise de risque supplémentaire pour revenir au score.
    on chasse le birdie, on rate la mise en jeu, il faut jouer le bogey désormais, le par n'est pas loin 😉

  2. Être à 17 après 1 an de golf, c'ets pas commun, mais quand on lit le compte rendu, on comprend les raisons !
    ça a l'air déjà super structuré via les 3 fois 6 trous joués.
    Après côté jeu, on lit beaucoup de coups ratés encore, mais un petit jeu qui sauve bien les meubles… Quoique 5 GIRS, c'est déjà pas mal….
    Quand le grnad jeu sera en place (suppression du slice), ça pourra vite allez sous les 10 on dirait !

Ne jamais hésiter à commenter :)