3

VILLENNES, DEUX FOIS DE SUITE…

Ce week end, deux compétitions à Villennes.
Samedi, mon premier match « équipe » où nous avons joué contre le club de Bethemont et Dimanche compétition « Eclectic » qui comptait pour l’index.
C’est la première fois que je me retrouvais en formule compétition deux jours de suite sur un même parcours.
Très instructif au final…
Intéressant de jouer avec des variations météo par exemple.
Samedi gros vent et Dimanche encore pas mal.
Intéressant aussi de rester « sous pression » deux jours de suite.
On garde un souvenir très précis de la façon dont on a joué chaque trou et cela s’avère très utile pour le mental et la stratégie.
Samedi, le but du jeu était de faire avec le vent, en profiter ou en limiter les conséquences, je finis dans ma zone tampon et je suis ravi car nous avons gagné le match contre le club adverse.
Dimanche, plutôt à l’aise, je décide de tester un truc un peu idiot, faire les départs des par 5 et 4 au driver, tous.
L’objectif est d’apprivoiser mon club au maximum et de trouver une nouvelle façon d’aborder certains trous.
Sur les deux jours, j’ai pu faire plusieurs comparaisons.
Nombre de putts (31 et 33), greens en régulations (2 et6), fairways touchés (8 et 6), birdie et par (5 et 5), bref, toute sorte de comparaison car je note tout, ma carte de score est un compte rendu complet de chaque trou effectué.
Cela me permet, par le cumul, d’avoir une première analyse de mes points forts et mes points à travailler.
Plus de précision sur les mises en jeu, sur les coups de fers entre 130m et 170m, en fait je me rends compte que plus je suis loin, moins je suis précis. Oui cela parait totalement stupide d’évidence mais cela se travaille comme j’ai travaillé ces derniers temps les approches au wedge et les sorties de bunker qui me font gagner des points précieux de plus en plus souvent.
C’est ce qui m’a poussé aujourd’hui à jouer mon driver partout, pour réduire la distance de mon second coup.
J’ai eu moins de fairways touchés puisque je ne compte pas touché même si je ne suis qu’à un petit mètre du fairway après un gros drive. Mais j’ai bien augmenté au niveau green en régulation donc le test est satisfaisant.
Pour le plaisir j’ai quand même eu mon premier drive à plus de 290m sur fairway, un peu de vent portant mais c’est toujours agréable de prendre un par5 en deux coups, enfin presque mais j’étais à hauteur…
Et puis je finis ma compétition avec 40 points en net, résultat, un index officiel après SSJ de -1 (étonnant non…) de 16.6.
Voila donc un axe à exploiter pour les prochaines compétitions.
Par contre, cette initiative m’a couté une croix sur le par4 le plus court du parcours à cause d’un hors limite…
J’ai donc pris mon hybride sur le départ du 18, on ne va pas être idiot deux fois de suite non plus…
Conclusion ?
Il n’y en a pas, je continue le chemin qui se dessine…

Commentez avec Facebook

3 commentaires

  1. Face à l'évidence je ne peux que m'incliner, plus de greens en régulation avec cette stratégie, il va donc falloir travailler la régularité des mises en jeu…

Ne jamais hésiter à commenter :)