6

À QUOI POURRAIT RESSEMBLER…

…mon sac de golf la saison prochaine ?
Un nouveau putter mais je l’ai déjà dévoilé…
Toujours trois wedges, j’avoue avoir un faible pour les Vokeys design qui me font de l’œil depuis quelques temps.
Mais comme pour le putter, hors de question de me débarrasser de mes trois compères !
Des lames du PW au fer 8 ou 7, quatre modèles encore en lice…
La série KZG, du PW au fer3, va être totalement revue et restera avec les wedges et le putter.
Du fer7 ou 6 au fer 4 tout reste dans le sac, la sécurité avant tout.
Pour le loft 20°, le fer3 aura sa place sans doute de temps en temps en équipe première mais je lorgne aussi du coté du MP fli-hi.
Bien entendu mon adoré 20° sera toujours là au cas où…
Pour les bois, les MX 700 restent bien sur mais sans doute revoir le shaft, un petit peu plus rigide ne serait pas pour me déplaire…
Pourquoi tant de changement ?
L’an prochain va être très important et je veux mettre tous les atouts de mon coté.
Avoir des clubs qui me plaisent.
Pas de malentendu, les clubs actuels sans exception me plaisent énormément.
Mais j’ai remarqué, en jouant mes bois que j’ai choisi pour des raisons strictement « affectives », que même dans ce domaine difficilement quantifiable, le mental joue son rôle dans la réussite d’un coup.
Toute ma série actuelle est ma série « solfège » mise en place avant tout avec des critères techniques, dynamiques. Bien sur j’ai eu le choix au final mais le but initial n’était pas celui là.
Mon esprit était totalement tourné vers le travail du golf.
Aujourd’hui, avec ma petite expérience, je sais que l’on peut faire le chemin dans l’autre sens, commencer par l’affectif et les adapter ensuite selon les critères me concernant.
Mettre la notion de plaisir présente physiquement me semble important désormais.
Quand les choix définitifs seront faits, que les travaux avec plusieurs séances de fitting seront finis, j’aurai de quoi avoir deux séries avec comme tronc commun, les bois et le putter.
Une série technique de travail et de sécurité, toujours là au cas où et une série « plaisir » qui sera prépondérante sur le parcours et la compétition…
La pause hivernale va être passionnante !!!

Commentez avec Facebook

6 Comments

  1. le shaft est l'élément le plus important du club, impossible de transiger là dessus et je le sens bien aujourd'hui depuis que mon swing a évolué…
    je commence à mieux passer les mains depuis les conseils de Stéphane mais ce sera plus facile quand on aura corrigé le shaft et le grip, confortable mais trop gros aujourd'hui pour une prise de grip plus dans les doigts, là je suis presque en paume, ce qui ne facilité pas la souplesse des poignets…
    je ne fais pas attention à la marque d'une tête, sa forme avant tout, sa taille et la sensation au visuel à l'adresse.
    l'hiver va vraiment être important 😉

  2. je suis d'accord pour le psychique.
    pour le loft, il est important de connaitre le loft du club non pas en statique mais en dynamique (importance du shaft), pour cela l'angle du vol de la balle….simulateur ou fitting…ou alors travailler comme te le demande stephane, a l'impact les mains devant la tete de club sinon attention a la cueillette…et alors le loft est tres ouvert!

    pour moi, la marque est secondaire, la priorite est le shaft, le lie et enfin la tete de club. yan M.

  3. L'influence du psychique est difficile à quantifier à mon avis, 10% 29.5% 58.4% je ne sais pas mais effectivement, son influence négative est facilement mesurable!
    Pour les wilson, ils ont l'air sympa, le seul soucis est sur les lofts, le fer4 a le loft de mon fer3 donc je comprends pourquoi ils disent que le club est plus puissant que la génération précédente….

  4. ok pour l'affectif que je place personnellement un peu plus sur le putter et le driver.
    le materiel ne fait pas la performance (seulement 10% pour moi), mais le mauvais materiel est enorme de consequence : shaft trop rigide, trop lourd, lie inadapte…que penses tu du materiel wilson DI9
    yan M.

Ne jamais hésiter à commenter :)