2

LEXIQUE SUITE n°5

MATCH PLAY :
Formule de jeu où il n’est tenu compte que des trous gagnés par chaque joueur. Un bon système pour oublier ce que veut dire le par…

MEILLEURE BALLE :
Partie opposant quatre joueurs, par équipe de deux, c’est plus pratique. Chaque joueur joue sa balle, le meilleur score de chaque équipe est pris en compte sur chaque trou. On la nomme aussi : »quatre balles meilleure balle » ou 4BMB pour les fans d’abréviation.

MORT SUBITE :
Forme de play-off où les joueurs sont départagés dès que l’un d’entre eux remporte un trou. Et après on va boire une bière, d’où le nom.

MULLIGAN :

Terme américain utilisé en partie amicale lorsqu’un joueur accorde une deuxième chance à son partenaire lors de son premier coup de départ. Dès qu’il a fini de rigoler bien sur…

LA LETTRE « O »

OBSTACLE :
Sur un parcours de golf se sont : les étendues d’eau, bunkers, roughs, bois. Un groupe de joueurs très lents devant vous ne peut être considéré comme un obstacle.

OVERSWING :
Rotation exagérée du haut du corps entrainant la cassure du coude gauche (pour les droitiers) au sommet du swing. Ce qui est amusant c’est qu’ensuite on ne sait jamais où ira la balle, qui a dit que le golf était monotone ?

LA LETTRE « P »

PAR3 :
Trou dont la distance n’excède pas 229m. Oui ça fait loin quand même… Les trous en un en vidéo c’est là-dessus !

PAR4 :
Trou dont la distance se situe entre 228 et 434 m. soit ça repose, soit ça stresse…

PAR5 :
Trou dont la distance excède 434 m. Après il n’y a plus rien. Enfin pour le moment…

PARCOURS :
Partie du terrain sur laquelle se déroule le jeu, généralement constitué de dix-huit trous. Loin de moi l’idée d’être vexant mais notez bien « sur laquelle se déroule le jeu ».

PÉNALITÉ :
Coup additionnel que le joueur doit ajouter à son résultat en raison d’une violation des règlements. Oui même au golf le viol est interdit, c’est ça l’étiquette, non mais ho !

PITCH :
Point d’impact d’une balle retombant sur le green, ou sur le fairway en cas de drive en chandelle… Ou, coup d’approche joué en hauteur avec un pitching wedge. C’est la balle qui va hauteur, ce n’est pas un club pour jouer sur une branche d’arbre non plus…quoique…

PITCHING WEDGE :
Justement on en parlait. Club à manche court et à face très ouverte (comme les chiens, plus c’est court, plus ça l’ouvre) permettant de soulever la balle en la “pinçant” à proximité du green. Une balle ne parlant pas, si vous entendez « Aie !! » c’est que ce n’est pas elle que vous pincez, revérifiez votre position à l’adresse.

PRACTICE :
Zone réservée à l’entrainement. Tout le monde en ligne, sur le tapis, le driver à la main, et vous tranquille dans le bunker d’entrainement…

PROFESSIONNEL :

Joueur recevant une compensation monétaire pour jouer dans des tournois (et oui il existe des gens payés pour se balader toute la journée en tapant des baballes, c’est pas honteux ça !) ou pour enseigner les notions du golf (ah bon ça je préfère !).
L’abréviation courante est « pro ». Le professeur étant donc celui qui est payé pour vous mettre une fessée sur le parcours…

PULL :
Désigne une balle qui part directement à gauche (pour un droitier) dont la courbe est moins importante que le hook (c’est déjà ça). C’est le moment de crier « balle ! », par contre si vous entendez « pull ! » juste après, ce n’est pas un fin observateur de votre jeu qui vous fait une remarque, c’est juste que vous êtes sur un terrain de ball-trap, je ne saurai trop vous conseiller dans ce cas de vous baisser et de partir très vite…

PUNCHER :

Action de frapper avec un swing court pour garder la balle basse ou pour contrôler un coup dans le vent. Je sais bien qu’un top provoque le même effet mais faites comme si, enfin en espérant qu’il y ait du vent à cet instant sinon vous ne serez pas crédible…

PUSH :
Désigne une balle qui part directement à droite (pour un droitier) dont la courbe est moins importante que le slice. Si vous entendez « pull ! » au moment de jouer, ce n’est pas un observateur de votre jeu qui vous fait une remarque et se gourre, c’est que vous n’avez toujours pas compris que vous êtes sur un terrain de ball-trap et dans ce cas, je suis navré pour vous.

PUTT :
Coup roulé joué sur le green réalisé à l’aide d’un putter. Je n’en dirai pas plus !

PUTTER :
Action de faire un coup de putt (attention à l’orthographe s’il vous plait, on pourrait se méprendre) ou bien c’est le nom du club dont le loft est situé entre 2° et 6° qui sert au moment du putting. Et non je ne vais pas donner la définition de putting après, trouvez par déduction !

PUTTING GREEN :
C’est le coup de putt qui va rendre votre adversaire vert de rage. Non j’déconne c’est une jolie zone verte et bien tondue avec de mignons petits drapeaux desus où les joueurs sont censés s’entrainer avant de se plaindre sur le parcours que les greens ne roulent pas ou roulent ou roulent mal. bah quoi c’est pas toujours de la faute au joueur quand même!
si,
ah bon, autant pour moi…

à suivre, on commence à en voir le bout non?

Commentez avec Facebook

2 Comments

  1. t'es sur que les roughs et les bois sont des obstacles? si oui, n'oublie pas de te compter les pénalités afférentes (club posé, par exemple…)
    Pascal

Ne jamais hésiter à commenter :)