0

LA RÉVISION DES 1 AN, PREMIÈRE PARTIE…

Depuis quelques semaines, nombreuses sont les réflexions qui portent sur l’évolution du swing et les conséquences sur le matériel.
J’en parle assez souvent avec Q, des joueurs de bon niveau et des passionnés de matériel.
J’ai étudié pas mal de combinaisons, lames sur fers courts, wedges homogènes, putter, bois, etc. peu de changement au final mais une conclusion qui s’est confirmé aujourd’hui : le swing a évolué et il faut modifier certaines choses sur les clubs.
Comment suis-je arrivé à ce constat raisonné ?
Pas seul bien sur, je n’en ai pas la capacité.
Je sais (un peu) jouer au golf, je sais (pas trop mal) exprimer mes sensations de jeu avec tel ou tel club, mais le reste, tirer des conclusions d’observations et de mesures, c’est un métier, un vrai.
Clubmaker.
Il y a quelques semaines, en discutant avec Parrain, Vincent pour les intimes, j’ai eu droit au scoop de l’année.
Il est vrai que j’ai toujours été impressionné par la justesse de ses observations, par l’étendue de ses connaissances techniques, par sa pédagogie dans ce domaine complexe qu’est la mécanique d’un club, pour moi, Vincent était un passionné des aspects techniques du golf, rien d’autre.
Que nenni…
J’étais loin de penser que cette passion, il la validait petit à petit.
Car voila que mon Parrain de forum, mon ami golfeur, mon confident technique m’apprend, il y a donc quelques semaines, que cette année il est allé au États-Unis pour un stage de clubmaking !
Et qu’il y retournait bientôt pour une nouvelle couche !
Aujourd’hui, je peux vous annoncer avec une fierté mal dissimulée que Vincent est « Advanced Clubmaker » !!
Je sais que ce n’est pas tout mais je développerai tout cela une autre fois, j’ai peur de dire des bêtises sinon.
Donc, c’est avec une grande joie que j’ai décidé, il y a peu, de servir de cobaye, façon de parler car je sais qu’il n’en est pas à son premier galop d’essai et de lui confier « la révision des 1 an » de mon sac.
Ce n’est pas une mince affaire cette révision croyez moi car, je suis d’un naturel très…chiant, il faut bien le dire.
Têtu, borné, obstiné, obsessionnel, je ne crois qu’en mes sensations et j’ai horreur qu’on me contredise.
Un vrai plaisir de discuter avec moi quand je pense avoir raison…
Et cela fait quelques temps que je suis persuadé d’avoir besoin de clubs plus légers, avec plus de poids en tête, avec un grip plus fin et un shaft plus ferme.
J’ai la sensation que mon driver est aussi souple qu’une branche de saule pleureur, j’ai du mal à lâcher mon swing avec certains clubs, bref j’ai l’impression que cette belle complicité avec certains de mes clubs disparait peu à peu et cela m’agace un tantinet pour rester poli…
Vincent m’a donc proposé de revoir en détail et en chiffres mon swing, de reprendre les mesures de mes clubs afin de voir les points à modifier.
Gros travail !
Travail qui commence donc par le fitting.
Les questions précises, le club que tu aimes le plus jouer et d’autres questions ensuite, la batterie des clubs tests, le rendu de sensations, etc.
Cette première étape s’est déroulée aujourd’hui sur le practice de Villennes.
Le radar portatif, l’observation, quelques balles par club, point trop n’en faut, le but étant de ne pas non plus finir sur les rotules en attaquant les derniers clubs, cela fausserait les mesures.
Vincent a choisi le fer5 et le driver pour les vitesses.
Le fer5 tourne bien autours de 86MPH avec des pointes à 90MPH mais mieux vaut retenir la vitesse la mieux contrôlée. Pour le driver, on retiendra 105MPH, même si quelques uns sont allés au-delà, pour les mêmes raisons.
Bon une chose est sure, ce n’est plus une vitesse pour du regular, on approcherait même de l’extra stiff vu, qu’en plus de ça, mon tempo est assez vif.
Le grip n’aura sans doute pas besoin d’être modifié car ma prise de grip semble se stabiliser et cela ne dérange plus la souplesse au niveau des poignets comme à une certaine époque.
On ne change bien entendu pas les têtes des clubs, toutes me plaisent et c’est très important qu’il en soit ainsi.
Par contre, même si j’ai raison de faire confiance à mes sensations pour le besoin de poids en tête, je me trompe sur l’envie d’avoir des clubs plus légers. J’en ai testé et cela ne me convient pas vraiment au final.
Par contre, j’avais demandé à Q, à l’époque de la mise en place de la série initiale, des fers plus courts par rapport à ma taille, pas beaucoup plus court mais tout de même.
Il est temps désormais de revenir à une taille de club en rapport à ma taille.
Mais cette décision était une excellente chose au début car cela m’a permis de mieux jouer mes longs fers et ainsi d’être rapidement en confiance avec.
À l’heure qu’il est Vincent doit être dans ses calculs, ses mesures et ses recherches de shaft, moi je suis entré dans la phase « impatience ».
J’attends le rapport détaillé, puis après nous passerons à la commande de matériel, ensuite je dirai adieu à mes clubs pour les retrouver quelques jours plus tard tout nouveaux tout beaux et passer ensuite le reste de l’hiver à redécouvrir mes sensations de jeu…
L’hiver va être passionnant !

Commentez avec Facebook

Ne jamais hésiter à commenter :)