4

HIVER SÉVÈRE SUR LE VERT, JE PERSÉVÈRE…

Le froid s’est installé, c’est une certitude depuis l’entraînement dominical.
Envie d’avoir un truc sur les oreilles, ne pas comprendre pourquoi les gants de golf ne sont pas vendus par paire, avoir peur de faire une gratte, voici des éléments annonciateurs de la période froide.
J’ai fait 6 seaux de balles et je n’ai pas réussi à me réchauffer, je suis allé sur le putting green mais je ne suis pas resté longtemps, j’ai essayé les approches courtes, pareil.
Va falloir songer à s’équiper car je ne vais pas abandonner à cause d’un coup de fraîcheur, non mais !
Cette semaine, bien au chaud, j’ai participé à la création d’un logo pour une entreprise qui va bientôt voir le jour, bien sur en rapport avec le golf…
Cette semaine, toujours bien au chaud j’ai discuté avec Parrain de mes futurs clubs.
Et, toujours bien au chaud, j’ai entamé la réflexion hivernale sur ce qu’il va falloir mettre en place pour atteindre les objectifs 2010.
Cibler les divers types d’entraînement. Bunker, approches courtes, roulées, lobées, putting etc. La liste est longue.
Préparer ces cessions avec un professeur bien entendu. Je l’ai trouvé, on va en discuter bientôt.
Enfin, il va falloir « mesurer » les progressions avec un outil bien connu : la statistique.
J’ai posé la question sur Coachingolf afin de trouver de l’aide pour dénombrer les différentes statistiques à prendre en compte et une liste s’est rapidement mise en place. La voici plus ou moins dans l’ordre.
Fairway touchés ou pas pour mesurer la précision des mises en jeu. On ne prend pas en compte les par3 bien sur où on va compter par contre les greens touchés du premier coup.
La distance mesurée sur les mises en jeu, en différenciant le driver avec les autres clubs, sans les par3.
Le GIR, Green In Regulation, c’est-à-dire le par moins deux coups (les putts) donc 1 coup pour être sur le green du par3, deux pour être sur le green du par4 et trois pour le par5.
Les pénalités afin de trouver le score moyen en cas de pénalité.
Le scrambling, c’est la capacité à faire le par dans le cas où n’est pas sur le green en régulation.
Le sand save, c’est un peu identique, un sand save c’est une sortie de bunker avec un seul putt ensuite.
Et les statistiques sur le putting. Essentiel le putting !
Le nombre de « trois putt », chiffre qui doit être très bas ! un seul serait largement suffisant.
La moyenne de putt en cas de GIR et au-delà du GIR. En cas de GIR elle doit être inférieure à 2 ou très proche et hors GIR, elle doit être proche de 1.5 car le putt suit une approche courte et donc plus proche du drapeau dans ce cas en général.
La distance d’où est joué le premier putt. Chiffre qui doit baisser au fur et à mesure ce qui montrera que la précision s’améliore. Il faut compter cette distance en pas et convertir ensuite en mètres. Mon pas fait 83cm, j’aurai préféré avoir un pas qui fasse une distance plus simple mais bon…
Bien sur le nombre de putts total, actuellement autours de 31, j’aimerai passer sous les 30 l’an prochain.
Il peut y avoir d’autres données à prendre en compte comme le taux de réussite de greens touchés entre 125 et 150m par exemple.
Différencier le GIR en fonction du par aussi est révélateur.
Bon, maintenant il va falloir essayer de mettre ça en forme pour exploiter les données au mieux…
Mais pour le moment, un bon chocolat chaud !

Commentez avec Facebook

4 Comments

  1. je n'avais pas pensé à l'idée de trouver les moments de creux ainsi, je prends, merci beaucoup! 🙂
    le practice, ce sera avec plaisir cher…anonyme? 😉

  2. Tout à fait d'accord avec ton message.

    Je me sers de la plupart des ces infos pour voir mes progrés et les zones à ameliorer.

    Et surtout le % GIR/PAR.
    Voir meme %GIR/ dist du trou
    Et aussi %PAR/dist du trou

    Ce sont 2 stats assez revelatrices.

    Tracé une courbe de points NET/Stab en fonction de l'evolution de la carte.

    Permet egalement de voir si il y a un creux mental vers le 7, le 12 ou le 15.
    Et donc de travailler sur le psychologique.

    En RTT le 29 et 30, on pourra peut etre se faire une seance practice.

    Moi j'axe les 3 prochains sur une consolidation physique (lombaires, ceinture abdominale, pectoraux et triceps, leger travail de gainage sur les genoux)

  3. Cette semaine sera celle du changement des shafts donc bientôt du practice dans des conditions très peu favorables certes mais il va falloir s'acclimater (c'est le mot juste) aux nouveaux clubs…

    Merci pour le compliment, cela me touche beaucoup 🙂

  4. bonjour jérome,

    classé actuellement 15,1 après 2 ans de golf (43 ans), je me fixe également des objectifs pour 2010 car cette période hivernal n'est pas propice pour travailler son petit jeu, swing et mental sur parcours.

    Vivement les beaux jours !

    NB : j'apprécie beaucoup ton blog

Ne jamais hésiter à commenter :)