2

– 3 !!!…

Et oui ça y est je l’ai fait !

Une gratte sur un tapis de practice par -3°C…

Je vous déconseille le test, franchement !
6 seaux seulement et encore c’était 4 de trop !
Stéphane est venu aussi avec sa chère et tendre qui vient de prendre 26 degrés de décalage en 24h, elle était ravie.
Donc, plus de practice avant quelques jours, une centaine au moins, ce sont mes doigts qui m’ont conseillés cela.
Quoique, j’ai reçu une chaufferette de noël de la part de Stéphane donc dans un pur souci d’analyse scientifique je vais aller la tester avant ma grève de la faim.
Oui je vais faire une grève de la faim pour demander une hausse des températures.
Je ne ferais plus que deux repas par jour à compter du 15 avril si mes revendications n’aboutissent pas.
Je sais, c’est courageux et désespéré à la fois mais je n’ai pas le choix, il me faut employer les grands moyens.
À part ça le swing continue ses transferts dans la joie et la bonne humeur, vivement samedi que je teste ça…
D’ici là, les doigts sur le radiateur, ça fera pas de mal…

Commentez avec Facebook

2 Comments

  1. Oups!!!!!!!!

    la galette, j'ai oublié la galette!!!!!!

    Que veux tu mon cher sage parmi les sages, j'en avais assez de mon swing de bras, fallait bien que je trouve un truc rigolo à faire, et puis de toute façon c'était ça ou le Hulla Hop alors…

  2. C'est fou comme l'humain, confronté à des évènements qui le dépassent, peut s'engager dans des actions désespérées et nihilistes. Tout pourtant indiquait le funeste et fatal enchainement; froid, nouveaux clubs, spectateurs à impressionner. Aujourd'hui les doigts ont payé leur tribut, qui sait demain ce seront peut-être les chevilles. Résultat, comme aux plus sinistres heures des revendications libertaires, une grève de la faim. Et en pleine période de galette des rois. Je vous dis, le golf entraine à des extrémités parfois regrettables. Et je ne parle même pas de ces histoires de transferts qui pourraient sembler très douteuses au profane…

Ne jamais hésiter à commenter :)