11

AUDREY…

Elle avait dit qu’il ne pleuvrait plus à 15h et effectivement il ne pleuvait plus à 15h.
J’ai donc pensé que la prochaine fois que cette femme dirait quelque chose de façon aussi péremptoire à l’avenir, il serait bon d’écouter.
Ce matin, pourtant, j’ai regardé la pluie tomber, et ce jusqu’à 14h30 où, sur le perron du club house du golf de Bethemont, je regardais mon sac prendre l’eau en attendant la célèbre enseignante golfeuse météorologue nostradamusienne.
Un tantinet septique sur la justesse des prévisions annoncées, je l’avoue…
De plus, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, elle n’était pas en retard. Celles et ceux qui me connaissent savent que si on me dit d’être là à 45, je suis caché dans les parages à partir de 30 et je sonne, ma montre devant les yeux, à la quasi seconde pile comme tout bon obsessionnel qui se respecte.
À l’heure prévue donc, le bus arrive. Oui la dame ne vient jamais sans sa horde de vingt bambins golfeurs au minimum.
Il pleut encore bien sur, mais déjà moins. Mais il pleut toujours…
Nous allons boire un petit café, histoire d’attendre l’heure prévue, je monte ensuite vers le practice, je sors un club pour m’échauffer, 5mn plus tard, je tape ma première sous un ciel à peine nuageux d’où plus aucune goutte ne tombe…
Bon…
Ok…
J’avoue…
Respect pour le coup…
Dix minutes plus tard la dame arrive, les mini-humains ont été éparpillés avec les professeurs du golf.
Très rapidement elle décèle deux problèmes de façon très précise dans mon swing. Un mouvement parasite avant le backswing et un autre pendant le follow-through.
Alors, à cause de la pluie, j’écoute. J’essaye de comprendre ce qu’elle veut dire et j’avoue que je comprends assez vite car, en plus, la dame explique bien, donc on se comprend vite et après tout, c’est ce qui importe avant tout.
Je vais passer quelques longues minutes à corriger ces deux défauts les plus évidents maintenant qu’ils sont identifiés et en avant pour le travail de mémorisation qui se passe plutôt bien.
Cela me ravit car, en général, au golf, quand vous changez quelque chose dans le swing, il faut un certain temps pour le reproduire correctement.
Je ne le fais pas correctement bien sur, ni même à chaque fois mais je serai capable de le refaire seul demain par exemple et c’est ce qui importe encore une fois.
Mais la dame se doit de retourner auprès de son cheptel de bonzaïs gesticulants car l’heure du goûter approche et à cet âge là, le pain au chocolat importe plus que l’importance d’avoir un bon stance à l’adresse.
Que voulez vous, c’est comme ça, aucun sens des priorités ces échantillons swingueurs…
L’heure du chocolat chaud sonne donc la fin de ce petit cours improvisé et convivial.
En conclusion, je vais donc cesser de ressembler à une danseuse tahitienne au début du backswing et je vais tout autant cesser de croire qu’en regardant ma balle partir je dirigerais mieux sa trajectoire.
Car, comme je l’ai précisé au début, (oui, je ne vais pas vous raconter mes symptômes obsessionnels pour le simple plaisir d’étaler ici un de mes défauts de comportement) je commence déjà à relever la tête et les épaules un chouillat avant que la balle ne parte histoire d’être sur de ne la perdre de vue quand elle va se perdre dans les arbres.
Un conseil donc, faites confiance à votre balle, elle sait où elle doit aller, laissez le club s’en occuper…
Merci, que dis-je, grand merci Audrey !
Oui, c’est le grand avantage d’avoir une femme qui vous enseigne le golf, ses conseils sont plein de bon sens…
Il va falloir qu’on discute maintenant parce que je suis sur que si on se revoit, elle va trouver d’autres moyens pour que j’améliore encore ce swing en interminable aboutissement…
Audrey, faut qu’on cause !

Commentez avec Facebook

11 Comments

  1. Oui effectivement tu as rencontré une excellente dame du Golf!
    Beucoup de connaissances et de vécu!
    Une excellente Proette en devenir, simple , ludiqie et efficace!
    Elle en connais beaucoup plus sur le ce métier que certains de nos jeunes Pro actuels….
    STFF
    PRO PGA FRANCE

  2. Elle était arrivé à me corriger mon swing rien qu'en regardant des photos et ca marchait du tonnerre sur ce coup là… Effectivement, respect 😉

    FG

  3. J'avais surtpout 3 polaires Ed et Monsieur est bien elevé il ne parle pas de seins des dames comme ça 🙂

    Et tu as déjà le programme à bosser avant que l'on se revoit…armement plus tardif, effacement de la hanche correct pour corriger ce pivot inversé…

    Audrey (ETC Powaaa!)

Ne jamais hésiter à commenter :)