3

CERCLE D’AMIS…

Puisqu’on joue mal si on a mal dormi, j’ai expérimenté (bien malgré moi, la faute à Ménandre) le fait d’aller jouer sans avoir dormi du tout.
Vendredi Villennes et dodo puis Samedi à Rebetz avec Paul histoire de jouer ce parcours un jour d’été.
Dimanche, repos, c’est-à-dire juste quatre heures au practice, petit jeu, putting et compact.

Objectif, plaisir de jouer en ne faisant attention qu’à la stratégie, la routine et le swing, le score à la fin en constat et non en but.
Du bon et du moins bon bien sur mais le moins bon a été (enfin) accepté avec calme et lucidité, je sais désormais éviter l’auto flagellation agressive ce qui rend la partie étrangement bien plus agréable.
Je sais que cela va vous paraître encore plus étrange mais en jouant sans s’énerver, on joue bien mieux.
Si, je vous assure, je comprends votre étonnement mais c’est un fait que j’ai pu vérifier deux jours de suite.
Plus de régularité en respectant une routine avec constance (une copine…), plus de sagesse avec une stratégie réfléchie et raisonnable.

Résultat des courses, une excellente ambiance avec Olivier à Villennes et Paul à Rebetz et une nouvelle statistique motivante : le putt pour birdie.

Désormais je fais attention quand, en régulation, j’ai un putt de moins de 3m à jouer. 2 à Villennes sachant que l’on a joué que 12 trous et 4 à Rebetz.
3 birdies sur deux jours, +9 au départ du 17 à Rebetz, le calme et la décontraction ça paye !
Prochaine étape, le même état d’esprit en compétition !
Un autre constat concernant les parcours, besoin de tolérance sur les longs coups et de précision en dessous de 135m.
Il me faut arrêter de vouloir un matériel plus exigeant que mon niveau, plutôt besoin d’un matériel qui pourra suivre mon évolution.
Plus simple que de ramer pour arriver au niveau d’exigence de mes clubs même si aujourd’hui cela va de mieux en mieux, je paye ce supplément d’effort en fin de parcours…
Mes choix pour ma future série se confirment donc…
L’hiver sera encore signe de changements !
Oui, on n’apprend que de ses erreurs et pour reprendre une sagesse africaine : l’erreur n’annule pas la valeur de l’effort accompli…
Bon, reste à trouver une compétition pour ce week end…ou plus tôt…

Commentez avec Facebook

3 Comments

  1. que du bonheur de te lire.
    La routine/copine, je viens de decouvrir, et c'est magique !!!
    Sur un compact où je jouais +16 malgré mais 11 cps rendus. J'ai appliqué la routine => du coup j'ai joué +6.

    Prochaine compet pour moi : le 11/09 au National pour le challenge GT/GO.

    A très bientot.

Ne jamais hésiter à commenter :)