5

MON TRUC EN PLUS…

Outre le sac de golf, le chariot éventuellement, 14 clubs, quelques balles et quelques tees, un gant voir d’autres de rechange, une bouteille pleine de ce que vous voulez c’est pour boire, une casquette et des lunettes de soleil au cas où car l’espoir fait vivre, une serviette et une petite brosse pour les clubs, des bidules et des machins à grignoter mais assimilables rapidement donc je déconseille le cassoulet, un livret de règles car oui il y a des règles au golf et mêmes des règles de conduite, une épuisette pour motiver les balles à aller dans l’eau, des crayons pour noter des choses et le calepin qui va avec, un marqueur pour les balles, il ne faut pas oublier l’essentiel, deux points à la ligne en reprenant son souffle pour celles et ceux qui font la lecture aux voisins de bureau (si j’en connais au moins un) :

Le « relève ton pitch » et le « marque ta balle ».

Car ce sont les architectes qui décident des pentes des greens et non les joueurs de la partie précédente.
Oui c’est toujours la partie précédente voyons, jamais nous, enfin, voyons !

Mon « relève ton pitch » est le même depuis le début, c’est celui qui a relevé le premier pitch et rien que pour ça je tiens à le garder.

Mon « marque ta balle » est une vieille pièce que j’ai trouvé un jour, toute petite, toute usée, que je n’ai pas réussi à perdre malgré quelques lessives étourdies alors je fais très attention depuis.

Au cas où, il y a une plus petite pièce encore, anglaise celle-ci avec laquelle je compte marquer ma balle un jour sur un vieux green écossais, mythique de surcroit…

Et le truc en plus…
Le truc en plus c’est quoi donc que c’est ?

Deux possibilités.

Premièrement, un truc important que j’ai oublié dans la liste en apnée plus haut.

Ça peut arriver.
Que la personne qui s’est demandé pendant tout le trajet ce qu’elle avait bien pu oublier et s’en est rendue compte au départ du trou numéro 1 me jette la première balle, toujours pas une Pro V1 merci.

Deuxième possibilité, le bleu bleu, ou le grigri mais c’est moins chatoyant.

Je ferais l’impasse sur le bandana qui fait gagner des putts ou la boucle d’oreille magique qui élimine les grattes, je parle d’un vrai rouge rouge, un truc à soi, qui n’aide sans aucun doute à rien gagner mais que, si jamais il est pas dans le sac ou dans la poche, à tout les coups on va perdre sans compter les autres malheurs qui arriveront inéluctablement, redressement fiscal voir pire une sockette alors qu’il fallait juste un point pour conserver la zone tampon.

J’ai même entendu parler d’un bracelet en plastique avec un morceau de CD dedans…

Si, si je vous jure !

……….

Donc vous je ne sais pas mais moi j’ai un caillou…
Offert par ma maman…
Oui ma maman et moi nous nous offrons des cailloux…

Pas par pingrerie, c’est purement symbolique et même surtout Private Joke comme on dit quand on veut faire son bilingue en société.
Je ne vais pas vous raconter le pourquoi de la chose mais il y a un caillou dans mon sac de golf et je tiens beaucoup à ce qu’il y reste.

Et vous ?
C’est quoi le bidule qui n’a rien à voir avec la liste en apnée ?

Commentez avec Facebook

5 Comments

  1. Salut IDV,
    Bravo pour ton blog que je lis assiduement
    Tu sais si golf tehcnic va refon ctionner un jour ?

  2. Aucun outils fétiche en ce qui me concerne mais un petit truc "original" quand même.

    J'ai toujours un marron dans ma poche droite. Ça aiderait à supporter les rhumatismes dit-on, mamie elle, en est persuadée.Les effets sur mon genoux douloureux sont les mêmes que le PowerBalance sur ma frappe de balle. Je gagne au moins 100 yards 😉

    Théo

  3. Bel article, pour ma part j'ai une pierre de St Lucie (pierre corse)dans mon sac, pas vraiment pour gagner quoi que soit, mais je vérifie toujours si je ne l'ai pas perdu!!

Ne jamais hésiter à commenter :)