2

LES EFFETS AU GOLF, TROISIÈME PARTIE…

Le filon n’est pas riche vous vous en doutez bien mais il reste encore de quoi causer un peu sur le sujet…
Attardons nous sur l’un des effets les plus connus chez les amateurs et qui malheureusement tend à disparaître par la faute de professeurs trop consciencieux.
Et croyez-moi, je le déplore car cet effet est bien utile !
TROISIÈME EFFET : LE SLICE
Sans doute issu étymologiquement de l’anglais slice, qui se traduit par tranche car il est évident qu’une fois l’effet réalisé, les partenaires s’en payent une bonne…
Certains professeurs naïvement attirés par la technique pure vous diront que c’est parce que la tête du club coupe la trajectoire Φ avec un angle β donnant une tranche d’angle Ω qui a donné le nom du dit effet.
Franchement, est ce bien nécessaire…
1 Trajectoire d’une balle dite « slicée» :
Quelle belle courbe ! Montante telle une fusée des années folles ! ensuite la trajectoire se plie délicatement vers l’extérieur, devant vous afin de rien rater du spectacle puis inéluctablement se plie encore et de plus en plus pour atterrir avec grâce sur la tête d’un joueur de la partie d’avant trop occupé à rentrer un putt inutile puisqu’il est quasiment impossible de faire un effet avec un putter.
2 La Stratégie de la balle slicée :
Avouez que vous devinez aisément. Afin de contourner les arbres pour atterrir sur le green après un beau départ topé sur un par4 bien sur, car un coup de fer très haut de 160m est très compliqué pour nous alors qu’un bon gros slice au bois5, on en fait tous les jours !
3 Comment réaliser un slice :
On l’a déjà fait, certes, mais saurait on le refaire ? Pas de souci, je vais vous donner le secret technique que nos tatillons professeurs refusent de divulguer. En plus c’est très simple, il suffit de ne pas terminer son coup ! Stoppez votre finish après avoir bien accéléré dans la descente et hop le tour est joué, la face du club arrive bien ouverte à fond les ballons dans la baballe qui peut démarrer son ascension croissante et « croisante ».
4 Le petit plus mental :
Et oui, on ne réussit pas simplement avec la technique, il faut être présent à ce que l’on fait, concentré sur l’objectif à atteindre, il faut associer son corps avec son esprit.
Encore une fois, rien de mieux que la stimulation mentale. Mettez vous dans la peau du cowboy sur vitaminé pendant la routine et pendant la montée du club, criez intérieurement :
« À fond ! Tapage de baaaaaballe !!!»
Oui il est indispensable de vouloir taper la balle et non, bêtement, la traverser…
Vous verrez, résultat garanti !
Commentez avec Facebook

2 Comments

  1. Merci! je suis ravi de constater que mon sens pédagogique porte ses fruits! 🙂
    les autres effets indispensables arriveront bientôt 😉

  2. j'ai bien essayé votre technique et……..elle fonctionne parfaitement !!!
    J'ai même faillit faire un joueur en un !!
    A quel centimètres près, je le touchais !
    Merci

    Maxfri

Ne jamais hésiter à commenter :)