4

LA MALÉDICTION DE L’ÉCUREUIL…

Il faut le savoir, il existe dans le monde du golf amateur des gens mal intentionnés.
Et j’espère que cet article vous sera utile même si je dois me sacrifier sur l’autel de l’indignation publique, je le fais sans hésiter.
En plein Match Play, sur l’Albatros, au trou numéro 13, trou délicat par excellence en ce qui me concerne, j’ai reçu, au même instant, une double malédiction par la voie des ondes émanant d’un couple de sorciers obscurs réfugiés en basse Bretagne !
C’est une chose terrible à subir et je n’ai qu’un seul souhait aujourd’hui…
Plus jamais ça…Pour personne…
Mais revenons au début de cette histoire pour comprendre ce que je faisais sur l’Albatros ce jour là.
Certains d’entre vous le savent, il existe sur un forum, le GaG, une guerre des Clans.
Pour celles et ceux qui l’ignorent c’est par là…GUERRE
La France a été divisée en 5 clans avec à leur tête, un Laird et ses guerriers et guerrières qui lui sont voués, corps et âmes bien entendu.
Chaque Clan s’est baptisé avec un petit nom de guerre tout mignon :
Les Ouesty à l’ouest, nous passerons sur le manque flagrant d’imagination de cette tribu barbare.
La CGT (Chartreuse, Génépi, Tartiflette), clan réfugié dans les montagnes alpines, le cerveau gelé, changeant de Laird comme de chemise, autant dire qu’ils vont prendre une veste au premier round…
Les Ducs de Burgondie, un Clan réputé pour ne pas dire repus, avide pour ne pas dire aviné mais bon ce n’est pas de la piquette alors on les aime bien.
Le CCK, le Clan Chti King, un sombre regroupement de mercenaires basés dans le nord mais j’ai un profond respect pour leur Laird avec qui j’ai l’honneur de faire équipe lors de certains Match Play légendaires.
Et enfin, le KApital Rat Team, illustre Clan francilien, le seul valable bien entendu et je ne dis pas cela parce que j’en suis le Laird, vous connaissez mon objectivité…
Donc, la guerre fait rage, enfin pas trop parce que c’est l’hiver et qu’il fait froid, pourtant il y a tout de même des provocations isolées mais officiellement revendiquées.
Voila la raison pour laquelle je fus, et je ne mâche pas mon mot, dans l’obligation, je ne fais pas ça par plaisir, de me rendre séant sur l’Albatros.
En effet, un Ouesty égaré et fanatisé s’était mis en tête qu’il pouvait impunément venir tapoter la baballe sur nos terres sans en subir les foudres inéluctables d’un Clan pourtant honnête et pacifiste comme le notre mais subissant, tel un viol ignoble, cette intrusion sur notre territoire chéri.
Zygo.
 
Tel est le nom de guerre du kamikaze normando-breton qui eu l’inconsciente audace…
Oui je sais, c’est super rigolo d’essayer de visualiser à quoi peut bien ressembler un kamikaze normando-breton, mais ne vous y fiez pas c’est une de leurs nombreuses et perfides ruses, vous faire tellement rigoler que vous en perdez votre jeu…
Certes, -2°C ressenti -7°C et 20km/h de vent orienté nord sud le matin avec soleil pourtant selon météo France auraient pu être une bonne raison de laisser l’intrus bleuir de froid et ainsi, se punir lui-même de son outrage mais non, que nenni même, si on en laisse venir un, c’est la porte ouverte aux abus pour ne pas dire aux Burgondes !
Je campais donc au practice attendant de pied ferme, car gelé, l’envahisseur.
Il avait sa stratégie, j’avais la mienne, elles étaient complémentaires, cela tombait bien.
L’ambiance fut délicieuse, je me souviens même avoir beaucoup ri et après coup mon sang se glace, alors qu’il vient à peine de dégeler, à ce souvenir. Dieu que l’ennemi était fourbe d’avoir autant fait pour rendre cette partie agréable…
Fort heureusement l’envahisseur est reparti vaincu, rejeté, exilé désormais vers des contrées ensoleillées avec une mer turquoise et une température supérieure à 25°C, ça va le changer de sa Bretagne, ou de sa Normandie, mais c’est du pareil au même parait il…
Nous savons, dans le Clan, punir comme il se doit ceux qui osent nous braver.
Et le 13 alors me direz vous ?
J’allais justement conclure là-dessus…
Sur le 12, Zygo décida dans sa grande bonté de m’offrir le gain du trou après avoir perdu deux balles en plus de la provisoire. Nous allons donc vers le 13. Dans un reflexe professionnel je regarde mon portable afin de vérifier si je n’ai pas un message important.
Un appel en absence… Un Ouesty malfaisant avait tenté de me contacter. Je préfère taire son nom de peur que le mauvais sort ne s’abatte sur celles et ceux qui liront ces lignes mais voyez vous-même ce visage marqué par le démon des forêts…
Ce n’est pas tout, un sms était arrivé aussi. La compagne du malfaisant précité… Un message énigmatique dont je préfère, là aussi, taire la teneur car il doit contenir des termes chargés en sortilèges.
Un mot rapide tout de même sur le malfaisant dont il faut taire le nom. Sa spécialité est la balle slicée vers les arbres des forêts dans lesquelles il a l’habitude de jouer. Sauf que sa balle rebondit TOUJOURS vers le fairway ensuite, voir le green. Il a signé un pacte diabolique et les écureuils de tous les golfs de France et de Navarre sont devenus ses esclaves, se chargeant de renvoyer les balles égarées au bon endroit.
Donc le 13.
Je range le portable. Je joue. Ma balle part en slice dans l’obstacle d’eau. Je droppe. La balle s’envole étrangement vers les rares arbres de ce parcours et comme par magie, tombe dans le rough au pied du dit arbre. Je vérifie, un autre arbre empêche de jouer le drapeau, je joue donc un wedge vers la droite du green et quand la balle s’envole, bien contactée, j’ai la sensation qu’une branche s’est mystérieusement courbée pour contrer la trajectoire ! La balle tombe devant le second obstacle d’eau, plus d’arbre finalement mais un bosquet me bloque à nouveau le chemin du mât !
Avouez tout de même que ce n’est rien que du maléfice !
Heureusement, le match a connu une fin victorieuse pour moi et donc pour le Clan.
Mais désormais je serais attentif aux signes…
Parce que ces maudits Ouestiens ne s’arrêteront pas là…

Commentez avec Facebook

4 Comments

  1. Comme prévu, je me sacrifie au nom de l'indignation publique contre la sorcellerie golfique…
    j'assume ma croisade contre le démon…
    Mais bon, ne point trop chanter, l'écureuil, après tout est un rat des arbres, je trouverai bien un moyen…

  2. Ignoble, perfide, indigne, abject, sale, vil, honteux, infâme, sordide et toutes ces sortes de choses.
    Tu subiras la malédiction de l'écureuil pendant le reste de ta carrière de golfeur. A chaque fois que tu verras un arbre près du fairway, saches bien que des petits yeux malicieux te surveillent et attendent le bon moment pour attraper ta balle pour la jeter loin dans les bois. A partir de ce jour tu ne seras plus jamais serein à la vue de la plus petite ramée…….Tu es maudit.

Ne jamais hésiter à commenter :)