3

VILLENNES ET JACQUELIN…

Depuis que je suis attentivement le Tour Européen, il y a un joueur qui me fascine, Monsieur Raphaël Jacquelin…
Il y en a un autre aussi, c’est Jean Baptiste Gonnet qui fait une saison impressionnante avec un swing en puissance qui laisse aussi pantois que son esprit combatif.
Juste pour info, je vous laisse regarder comment Monsieur (avec un M majuscule à ce niveau c’est un minimum) Jacquelin fait 250m au driver sans en avoir l’air…

 

Ce midi, voyant que les gouttes de pluie très éparses ne feraient pas le poids face à mon manque grandissant d’entrainement en condition réelle je suis parti jouer Villennes avec le swing de Jacquelin en tête à défaut de l’avoir dans les mains et la musique de Clapton surnommé « Slow hand » ça allait parfaitement ensemble.
Objectif du jour : retirer tout risque de perdre des coups bêtement.
Pour cela une technique simple : laisser le driver à la maison !
Le shaft n’est plus du tout adapté à mon tempo, je n’arrive pas assez souvent à le « charger » en énergie et le résultat devient vite catastrophique, le coup voulu à 230/240m se termine en deux coups, un slice et un recovery.
Donc départ au bois3 avec, pour ce club, un shaft qui me va pile poil et tentative de copiage de ce « calme engagé » qui émane du swing de Mister Raphaël.
Pour l’ambiance, un autre Monsieur, j’ai nommé Bernard, une des légendes de Villennes, 70 ans, une pêche d’enfer, une âme d’enfant, le bonheur…
Et un débutant, enfin plus débutant que moi, même pas 6 mois de golf, qu’on a embarqué avec nous départ blanc, et bah il n’a même pas eu peur !
Une partie comme on aime tous, des rires, beaucoup d’échange, le coaching et les encouragements pour le plus débutant et du beau jeu pour tout le monde.
Pas de résumé inutile, passons aux statistiques de suite.
Une précision, greens carottés, limite injouables, le putting était donc très délicat à gérer avec des balles qui sautaient comme du pop corn dans un micro onde un jour de canicule…
Les statistiques :
10 fairways touchés sur 14, déjà ça change !
5 GIR
11 GIR+1
12 putt sur le GIR soit 2.4 de moyenne, vive les greens…
18 putts sur le GIR+1 soit 1.6 de moyenne, vive le travail sur le petit jeu !
Le par global sur les par3 avec deux greens touchés et deux approche/putt.
+14 au total (index 13.8)
36 putts en se battant sur chacun contre les rebonds.
9 par, 6 bogeys, 1 double et 2 triples (mauvais départ et mauvaise gestion ensuite)
Analyse :
Démarrer avec un club de confiance ça aide !
Petite faiblesse sur les GIR, cela va changer bientôt car j’ai le même problème de rapport « tempo/shaft » avec les longs fers qu’avec le driver donc quelques balles à droite du green.
À partir du moment où j’ai accepté cette problématique j’ai joué en prenant encore moins de risque, cherchant volontairement la REG+1 grâce à ma confiance dans le petit jeu et ça a bien payé puisque je fais 5 pars comme ça.
Sur le putting, tout va bien vu l’état des greens, en temps normal j’aurais pu être autours de 30 putts sans trop de problème donc je suis ravi, mon nouveau putter a été un très bon choix.
Mes triples sont un cumul : mauvais départ, recovery en arrière ou presque et 3 putts sur chacun, donc pas plus inquiet que ça.
En conclusion, un exercice très constructif que je vais refaire sous peu mais ce coup ci départ rouge pour jouer plus offensif encore.
Monsieur Jacquelin, vous ne le savez pas mais désormais vous avez un copieur parce qu’à compté d’aujourd’hui j’adopte la « RJ’s Attitude » !
Commentez avec Facebook

3 commentaires

  1. Merci Yoann 😉
    Comme tu as pu suivre, sous peu moi aussi je vais passer sur des poids et des rigidités plus simples à gérer en vue des nombreuses compétitions à venir. Confort, tolérance et performance seront dans le cahier des charges!
    à bientôt sur le vert? 😉

  2. Salut IDV,

    C'est vrai que je suis aussi sous le charme de son swing. On a absolument pas l'impression qu'il accélère mais plus qu'il fait un swing d'essai pour se chauffer… Un régal pour les yeux à côté du swing de certains pros. En plus, la distance est quand même la! Un régal il y a 15 jours aussi quant il a gagné…

    C'est marrant j'ai essayé de jouer aussi dans cet esprit et la première idée qui m'est venue c'est "mes PX 5.5 sont trop rigide pour ca…"
    Je suis quasiment sur que je repasserai dans quelques temps sur des regulars… Avce plus de finesse ! Bon golf à toi,

    Amicalement,

    Yoann (vanvans40 sur les forums)

Ne jamais hésiter à commenter :)