0

LE VIL SLICE DE GUERVILLE…

Quand on pense au lion, roi de la jungle, on imagine parfois le genre pacha qui dort 14h par jour et attend tranquillement que la traque soit terminée pour venir se repaître du dernier trophée chassé par ses troupes.
Pour l’animal peut être.
Pour l’humain, pas vraiment.
Quoique…

L’humain « Lions » est plus matinal que son animal totem, il était là, vif et alerte, la table et les chaises posées à l’ombre d’un des rares arbres…Par contre, à nous d’aller chasser le huitième trophée du Lions’ Club qui n’était pas caché dans la forêt mais dans les cartes de score…
Mais bon, c’est pour la bonne cause et Guerville possède 5 par5 et 5 par3, c’était donc une bonne occasion de traquer quelques birdies…
C’était sans compter sur l’état de la savane.
La saison des pluies tarde et le terrain est dur, mes petits coups de griffes rebondissent laissant tout le loisir au petit birdie malin de s’échapper bien souvent.
En plus c’était le jour du slice… Comme son nom l’indique, j’ai découpé le parcours en « tranches » inégales, me battant souvent après le premier coup pour avoir le bon nombre de parts sur chacun des 18 petits gâteaux présentés…
Pourtant les armes sont bien plus légères et tolérantes, mais allez savoir pourquoi j’ai voulu forcer ce jour là, technique chasse à court pour le birdie, envoyer les chevaux à tout va, c’est pas une bonne idée.
13 fairways à jouer, 2sur2 au fer, 2sur2 au 20°, 3sur4 au bois3 et 1sur5 au driver !
Le canon de 120 pour la chasse aux zoziaux, en ce moment ça ne marche pas fort…
11 GIR quand même, mais 4sur8 pour les par4 (normal, j’ai pris 4 fois le driver au départ) contre 7sur10 pour les par5 et 3.
Cela aurait pu donc donner un score convenable malgré tout mais allez savoir pourquoi, j’ai eu quelques difficultés avec le coup de grâce avec 3 fois 3 putts sur les GIR…
C’est bien gentil de traquer le birdie sauvage des forêts mantaises mais encore faut il finir la chasse correctement.
Et je ne l’ai eu qu’une fois.
37 putts en tout…
1 birdie, 7 pars, 7 bogeys et 3 doubles bogeys…
J’étais parti pour faire la grosse chasse de la semaine, je reviens quasi bredouille avec une zone tampon.
Heureusement j’ai vu un vrai chasseur à l’œuvre, dans la partie un honorable membre du club a tellement bien chassé qu’il est revenu avec le par total, deux birdies, deux bogeys et 14 pars, net et sans bavure…
Ainsi fut il qualifié pour la chasse suivante, au Prieuré cette fois ci, plus tard dans la saison.
Et quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre il y a peu que je me devais de le remplacer au pied levé pour cause de désistement impromptu !
Je vais donc retourner, sur des terres inconnues cette fois, voir si mon flair s’améliore…
En attendant, Dimanche, c’est battue générale des Tech’s à Feucherolles.
17 coups rendus pour 11.5 d’index, le gibier est costaud, y’aura bonus de munitions !
Commentez avec Facebook

Ne jamais hésiter à commenter :)