1

BALBIN…COURSON…DUO INFERNAL !

Le Matchplay Championship de Courson organisé par Arnaud Balbin.
36 trous en Matchplay par équipe de deux sur une journée. Quatre matchs sur les quatre couleurs de Courson en quatre formules, 4 BMB, Greensome, Scramble et Foursome.

Quand vous ne l’avez jamais fait, que vous voyez des photos du parcours, vous vous dites que ça doit être une superbe ballade et qu’il faut absolument s’y inscrire.
Quand vous l’avez déjà fait deux fois, vous vous demandez comment, le pervers sadique nommé plus haut a encore réussi à vous faire croire que ça allait être juste une petite ballade de rien du tout et qu’il fallait revenir…
Oui, il y a des choses que l’on nous cache mais je me dois de les annoncer au monde des golfeurs amateurs.
Arnaud est un manipulateur perfide.
Il nous a fait venir faire les 36 trous de Courson avec la promesse que les parcours seraient beaux, qu’il ferait beau et que l’ambiance serait belle et qu’il y aurait du beau jeu.
La preuve qu’il nous a manipulés c’est que du beau jeu, il n’y en a pas eu tout le temps !
Pour le reste, je n’ai pas réussi à trouver la faille.
Courson est un de ces parcours sur lesquels se font des Grands Prix et dont l’entretien est toujours au poil. En plus le Grand Prix en question c’était ce week end.
Pour la météo, je ne sais pas comment il fait car tous les sites météo annonçaient pluie et orages, on a eu que 29 malheureuses gouttes sur le quatrième parcours.
Pour l’ambiance, je pense qu’il doit avoir une drogue euphorisante sur lui qui agit une fois qu’on lui dit bonjour car si je prends le cas concret du premier trou de la première partie du matin où, par un malheureux concours de circonstances j’ai envoyé la balle avec mon Lobwedge sur la casquette de Maïlys, casquette sous laquelle était proprement rangé le crâne de l’intéressée, intéressée qui s’est subitement retrouvée à terre sonnée quelques instants, et bien même là, l’ambiance est restée carrément cordiale pour ne pas dire amicale, avouez que c’est étrange quand même !
Cette année, Arnaud, plus manipulateur que jamais avait manigancé tout un stratagème pour que je me retrouve en équipe avec Laurence, stratagème qu’il avait aussi ourdi coté Laurence à mon endroit en lui faisant croire que j’étais quelqu’un de bien élevé, courtois voir pire, pédagogue…
Résultat, la pauvre Laurence et moi-même avons du passer ensemble cette journée en nous forçant à rire, à nous amuser, à apprendre de l’autre voir pire à faire des birdies et gagner des matchs !
Je n’ose vous parler du match3, sublime scramble sur le parcours orange où 8 des 9 trous se sont gagnés de part et d’autre avec des birdies d’anthologie dans une ambiance terriblement drôle de surcroît !
Je profite donc de cette humble tribune pour présenter toutes mes excuses à Maïlys d’une part pour la violence de mes approches et à Laurence d’autre part pour l’avoir obligé à vivre 36 trous avec un compétiteur dans l’âme, elle qui ne rêve que de promenades bucoliques en draw de préférence, sans pression et sans obstacle d’eau sur le dernier trou pour le dernier point en prime. 
Arnaud est vraiment très fort…Parce que figurez-vous que je suis en train de motiver quelques amis pour retourner là bas refaire les 4 parcours dans la journée aux prochains beaux jours…
Je ne sais pas comment il a réussi un tel sortilège.
Ça doit être à cause de son sens de l’organisation, de sa disponibilité, voir pire de l’esprit de sympathie et de camaraderie qu’il fait régner autours de lui à chacune des manifestations golfiques qu’il organise.
Limite démoniaque le type…
En plus de ça, cette journée m’a permis de travailler un grand nombre de situations de jeu qui me seront profitables pour les prochaines compétitions à venir.
C’est terrifiant quand j’y repense.
Et en plus j’ai déjà hâte de participer au Championship 2013…
Merci Arnaud ! Merci bien !
Commentez avec Facebook

One Comment

  1. Ce magnifique golf fut mon club…jusqu'il y a peu. Merci pour ces photos qui nous rappellent à quel point il est magnifique. Bravo à Philippe K. pour l'amour qu'il porte à son parcours. Esperons que la reprise par NGF le laissera intact…et que les hordes de joueurs au green fee qui désormais s'élancent (sans le niveau souvent) sur ces démoniaques 36 trous sauront continuer à relever leurs pitchs et réparer leurs divots comme on su le faire pendant 20 ans des membres amoureux et fiers de leur sublime parcours.

Ne jamais hésiter à commenter :)