2

LA ROUTINE, UNE NOUVEAUTÉ !


7h20 ce dimanche 21 juillet, l’été est commencé depuis un mois et j’ai des parcours de retard… 

Au départ à Bethemont, avant la horde dominicale, pas le temps de me faire un seau de balle, je me fais un échauffement à la Jimenez, c’est toujours ça.
Je connais ce parcours par cœur désormais, c’est devenu mon practice depuis trois semaines, les 18 trous avec un départ entre 7h30 et 8h histoire de finir avant l’explosion du thermomètre.
Les emplacements des trous ont changé, cela va me permettre de travailler les attaques de green.
Mais mon objectif aujourd’hui est très simple : j’ai mis en place une routine pour les bois et les fers et je dois l’appliquer à chaque coup.
Plusieurs fois j’ai essayé de mettre cela en place mais essayer ne dure que trois trous grand maximum alors aujourd’hui j’ai décidé de suivre les préceptes d’un grand philosophe qui a dit :
« N’essaye pas, fais le ou ne le fais pas »
Maître Yoda, 3548 ap J.C
Sur le 1, départ blanc reculé, le drive est timide, premier coup de golf de la journée, je suis dans la pente, recadrage au fer6 en demi-coup, approche 2 putts, bogey.
Sur le 2, fer6 sur le fringe, putt d’approche qui frôle, un putt, par.
Au 3, départ correct au drive, encore timide avec mon H4, flop shot au 60° mais 2 putts, bogeys…
J’arrête là le listing détaillé parce que c’est fastidieux à lire et surtout, à partir du 3, la description va être lassante et finira toujours de la même manière… Par !
Oui, je vais aligner à partir du 4 quinze pars de suite !
13 greens en régulation avec 2 putts et deux GIR+1 avec un seul putt.
Le swing était assuré, confiant, ma routine me mettait bien en « Autorisation de jouer » et les conseils de Camille sur la stratégie ont été consciencieusement appliqués.
Tout était réuni en même temps sur un parcours de golf en prime !
Résultat des courses : +2 total, j’ai cru être dans un rêve…
Mon gros défaut récurent n’est pas technique, c’est le slice. Je ne slice que parce que je ne me fais pas assez confiance au moment de jouer, je stoppe mon swing dans la descente, la face de club reste ouverte et en remontée, ce qui donne une balle qui monte et se sauve vers la droite, de préférence derrière un arbre…
Grâce à cette routine simple, facile à retenir et efficace dans son objectif, fini le problème de manque de confiance, le swing va jusqu’au bout et la balle où il était prévu qu’elle aille…
Enfin aujourd’hui…
Demain est un autre jour…
Mais je le vois avec optimisme !
Compétition à Feucherolles mercredi, application de la routine et on verra le score à la fin !
Commentez avec Facebook

2 Comments

  1. Merci 🙂
    Demain compétition en effet, même objectif de conserver ma routine et mon agressive lucidité!
    Jeudi ou vendredi, je retourne à Bethemont mais ce sera départ rouge et club de départ maximum: Bois 5 et H4 pour bien les avoir en main.

Ne jamais hésiter à commenter :)