4

THOMAS LEVET ET LE M4C²… JOUONS ENSEMBLE POUR JULES…


Vous avez déjà regardé un site météo en essayant de calculer une prévision entre les précipitations et les directions des vents, visibles sur les autres régions ? 

Que le second que vous regardez fébrilement depuis 10 jours ne donne pas les mêmes prévisions ?
Que la veille vous avez joué sous la douche en compétition avec vent sud/sud-ouest de 18,15km/h à 27,32km du lieu de la compétition que vous organisez depuis 8 mois ?
C’est légèrement anxiogène comme calcul…
Mieux vaut s’en remettre au hasard finalement puisqu’il fait bien les choses.
Lundi 30 juin 2014, troisième édition du Marathon des 4 Couleurs de Courson. Pourquoi ce créneau là depuis 3 ans ? Parce que les qualifications pour l’Open de France viennent de s’y dérouler et que le parcours est paré de ses plus beaux atours.
Et surtout parce que c’est le lundi avant l’Open de France et donc les golfeurs sont parés de leurs plus beaux swings.
Normalement…
Une troisième édition un peu spéciale cette année. Doublement du nombre de participants, nous sommes passés de 40 joueurs à 96 (oui je sais compter, le golf m’a laissé du rab) et surtout, joignons l’agréable à l’utile, le M4C² se tourne vers le caritatif.
JOUONS ENSEMBLE POUR JULES…
Jules est un petit garçon plein de courage qui souffre depuis sa naissance d’un handicap moteur cérébral. Il doit subir de nombreuses opérations et de difficiles séances de rééducation. Tout cela coûte, de l’énergie, du temps et de l’argent…
À nous alors de prendre sur notre temps en golfant avec énergie pour donner de l’argent à l’association de Jules.
Depuis le 21 novembre 2013, la date du M4C² est arrêtée. Depuis le Salon du Golf en mars 2014, quand j’ai vu Jules avec Thomas Levet, j’ai ressenti le besoin d’utiliser le M4C² pour l’aider.
Pas Thomas mais Jules, suivez un peu…
La petite somme allouée à l’achat des prix, fini ! On donne tout à Jules !
13 euros fois 96 joueurs ça fait déjà une jolie somme.
Sauf que se pose un problème logique. Si pas de sous, pas d’achat de cadeaux pour la remise des prix.
Justement, Salon du Golf, nouvelles relations, nouveaux amis au grand cœur, donc chasse aux sponsors, plein de jolis prix et hop c’est parti !
Facile à dire…
Je dois vous avouer que je suis plutôt novice dans ce genre de démarche et cela s’en est ressenti.
J’ai un peu galéré, comme on dit…
Heureusement, dans ces moments là, de belles choses et de belles âmes arrivent.
Les bonnes volontés sont apparues, elles sont même tellement apparues qu’il y a eu finalement assez de lots pour faire, en plus de la remise des prix, une tombola !
Des sponsors, des mécènes, un parcours sublime, une météo paradisiaque, oui le célèbre « PTC/PTV » (Pas Trop Chaud, Pas Trop d’Vent) et surtout 96 joueurs super motivés réunis en 24 équipes, tous impatients d’en découdre et de finir au plus vite parce que bon, l’air de rien à 18h le 30 juin 2014, il y a match de football de coupe du monde et en plus c’est la France qui joue…
Ça je ne l’avais pas du tout prévu dans le programme…
Mais alors pas du tout…
Bon, pour le moment c’est compétition, il est 7h45 et tout le monde est là.
Enfin presque…
Au moins tous les capitaines sont là.
Enfin presque…
Pitié, arrivez à l’heure la prochaine fois, c’est super stressant pour un organisateur les retardataires.
Hein ?
Non je n’ai pas dit qu’il y aurait une quatrième édition…
Cette année, nous occupons les 4 couleurs dès le matin, 6 équipes sur chaque parcours, départ de 8h20 à 9h00, les meilleures équipes en tête pour donner le tempo.
Quelques minutes de repos après le premier 18 trous et tout le monde est reparti à l’assaut du second parcours.
Cette année, je ne joue pas, je dois retrouver chaque équipe durant la journée pour le concours de drive au Fer1.
Mais aussi et surtout retrouver Jules qui est arrivé en milieu de journée avec sa famille. Nous nous sommes promenés sur le parcours à la recherche des équipes qui n’avaient pas tapé le Fer1 le matin…
Et nous avons retrouvé tout le monde…
Et tout le monde a joué le Fer1…
Et quand une balle sort d’un Fer1, il n’est pas rare que sa trajectoire ne corresponde pas aux attentes du joueur…
La trajectoire du jour a été ce que l’on pourrait nommer le « Flice » ça ressemble à un fade au début mais pas à la fin…
Quand la balle allait à peu près dans la direction souhaitée, la distance moyenne tournait autour de 170m, ce qui n’est déjà pas si mal pour une première.
Il y a tout de même eu un record d’établi, 228m ! Un grand bravo à Alexis Traquet, index négatif, qui a fait un superbe draw à froid après la pause déjeûner sur le 1 vert. Oui le 1 vert est en montée en plus…
Les filles avaient un défi plus « simple », un putt de 50m à réaliser sur le double green du parcours Noir. 50m c’est long… mais Nathalie Baran a réussi à se rapprocher à moins d’1m50 !
Comme les années précédentes, il y avait les défis « moins de 10m » et « le kilomètre ».
La barre des 10m n’a pas encore été passée, je rappelle qu’il faut additionner les 4 concours de précision. Mais ce n’était pas loin ! La désormais légendaire équipe des Bisounours est arrivée à 10m07 !
Par contre le kilomètre, additionner les concours de drive des 4 Couleurs, celui là, ça y est, il est tombé !
4 fois !
1009, 1016, 1019 et 1020m ! L’équipe du « Magic Grip » a réussi l’exploit du 1020m !
L’an prochain, je vais leur donner le défi du Mile anglais si ça continue…
Hein ?
Non je n’ai pas parlé de refaire un M4C² l’an prochain…
L’an dernier la victoire s’est jouée sur le score de -14 par Les Bisounours.
Cette année, nouveau record : -20 ! Bravo à l’équipe Los Birdichos, favoris sur le papier, ils ont su confirmer ce statut sur le terrain malgré des conditions épouvantables, ciel bleu et parfois nuageux avec des bourrasques de vent allant jusqu’à 9km/h, je vous laisse imaginer le calvaire sur la journée !
On retrouve Les Bisounours à la seconde place alors qu’ils étaient loin d’être favoris avec -15 ! Ils améliorent le score de l’an dernier, suivis de près par Les Labrador, les seconds favoris théoriques avec un score de -14.
Le niveau monte d’un cran !
La cuillère de bois cette année avait aussi ses favoris sur le papier…
Faute de fonds propres pour cause de don, je n’ai pu acheter 4 vraies et traditionnelles cuillères de bois. Je n’ai pu leur offrir qu’un quart de rondin de bois pour qu’ils taillent eux-mêmes une cuillère…
Heureusement, Francis, artiste peintre sur bois de golf entre autres, a trouvé un moyen de transformer cette triste évidence en un magnifique trophée !
Consolation de luxe pour ces malheureux derniers, Franck Lorenzo Vera, professeur réputé et coach de golf professionnel, leur a offert à chacun une heure de cours !
Avouez que finalement ça vaut le coup de finir dernier du M4C² !
Mais avant de remettre les prix, il y a eu match…
Les non fans de foot ont eu la gentillesse de patienter, évitant ainsi tout risque de guerre civile, pendant qu’une majorité de joueurs hurlait de temps en temps suivant les actions de jeu dans le restaurant du Clubhouse qui a eu la gentillesse de rester ouvert durant tout le match et même un peu après.
Cela a permis à Thomas Levet, le Parrain de cette grande première caritative de s’extirper des bouchons parisiens pour arriver sur le golf et profiter de la seconde mi-temps du match. L’équipe de France a eu la gentillesse de ne pas marquer en première mi-temps afin qu’il ne manque aucune action importante, avouez que c’est une charmante attention de leur part…
Dans leur grande bonté, afin que la remise des prix et la tombola se déroulent dans la joie, les footballeurs ont gagné 2 à 0, juste avant la fin du temps règlementaire. 
Je récupère toute la bande, que je vois enfin dans son ensemble.
Ah oui, quand même, ça fait beaucoup 96 joueurs…
Tout le monde s’est sagement assis pour la remise des prix, ça tombe bien, j’ai envie de faire la photo de groupe que depuis deux ans j’oublie de faire, tout le monde debout !
En avant pour le dernier acte, la remise des prix ! Thomas tient la grande forme, Jules est aux anges à côté de son héro, non pas moi Thomas, suivez bon sang…
Thomas était la grande surprise pour finir cette journée en apothéose et il a été à la hauteur de sa réputation, outre le fait d’être une légende du golf français toujours présent au plus haut niveau, c’est un vrai « Show Man ». La remise des prix, suivie de la tombola sont devenues un grand spectacle entre Jules et Thomas. De la dernière équipe jusqu’au gros lot , un tourbillon d’énergie et de bonne humeur. Je n’avais plus qu’à me reposer sur ce duo tonitruant et rester dans le rôle du monsieur Loyal dans le cirque du cœur.
Plus d’une heure de spectacle qui est passée à toute vitesse, la grande table est vide, tout a été distribué.
C’est sans compter avec Roger Benhamou, par qui beaucoup de choses ont été possible au niveau des récompenses. Il a décidé de faire une vente aux enchères express qui, grâce à la générosité de Victor et de Thomas, va permettre de récolter encore des fonds !
Il est temps de clore cette journée magique, parmi les joueurs, certains auront plusieurs heures de route avant d’être de retour chez eux.
A  moi de vous remercier tous pour votre générosité envers Jules, pour votre énergie sur le parcours et votre bonne humeur après.
Il est aussi temps de remercier toutes celles et ceux qui ont fait que cette remise des prix a pu être ai belle et richement dotée !
Je ferai très vite un article pour vous donner les noms et les liens des sponsors qui ont eu la générosité de répondre présent au dernier moment pour que vous puissiez tous repartir les mains chargées et la tête pleine de beaux souvenirs…
L’année prochaine ce sera encore plus beau !
Oui bon d’accord, finalement on prend goût à ces beaux moments de vie…
et vous, vous reviendrez ?
Commentez avec Facebook

4 Comments

Ne jamais hésiter à commenter :)