0

LA SAISON EST REPARTIE !

À l’instar du Tour Européen, le BGC a repris le chemin des compétitions pour la saison 2014/2015.

Oui, vous avez sans doute déjà manqué la première étape du championnat qui a eu lieu sur l’Aigle avec une formule que je n’avais jamais essayée, « La Course à la Ficelle » en scramble à 4.
Cette formule fonctionne aussi en individuel.
Le principe est le suivant. Il vous est accordé une certaine mesure de ficelle par coup rendu, 50cm, 1m, 153.25cm, à l’organisateur de décider.
Nous avions 5 coups rendus, unité 50cm, total 2m50.
À quoi cela va-t-il servir ?
Deux solutions.
La première, vous attachez un des quatre joueurs dès qu’il rate un coup important et vous l’abandonnez sur le parcours.
La seconde, vous utilisez cette ficelle avec parcimonie et intelligence (ou avec des partenaires qui ont un prénom normal) pour prolonger un coup.
Généralement, en scramble, on va s’en servir sur le green pour transformer un putt manqué en birdie réussi, voire mieux.
L’objectif déclaré de notre Président était d’établir un record sur le parcours.
Michael, Gilles, Seb « Choupinet » et moi nous sommes donc lancés dans le froid ensoleillé en ce samedi 6 décembre avec nos 2m50 de mètre ruban.
Oui, l’utilisation du mètre ruban simplifie grandement la formule quand on n’a pas de ciseaux dans le sac de golf…
Quand on joue à la ficelle pour la première fois, il faut être prudent, 18 trous c’est long, les occasions de grappiller quelques centimètres ne manquent pas, il serait regrettable de se retrouver à court trop vite !
On fait ses petits calculs, 250/18 donne 13 cm en arrondissant par trou. À chaque fois que cela n’a pas été utile, le bonus centimètre augmente, faut-il néanmoins l’utiliser à chaque fois que le groupe a raté son putt ? Doit-on l’utiliser uniquement sur le green ?
Le parcours allait nous répondre au fur et à mesure.
Au départ du trou 5, nous étions déjà à 5 coups sous le par, stratégie réduction de ficelle utilisée trois fois, 3 birdies et un trou en un !
Sur le 4, premier par3, Seb a déposé sa balle à 8cm du trou, on ne s’est pas fait prier pour couper dans le stock !
Par contre, sur le 10, le gentil par3 de plus de 180, personne sur le green, la meilleure approche termine à 60cm, on économise et on se contente du par.
Résultat de cette première expérience, nous finissons avec un score de -14 et une trentaine de centimètres non utilisés !
2 eagles, 10 birdies et 6 pars.
Sans doute, aurions-nous pu utiliser la totalité et finir avec un score de -15 mais pour une première, nous avons finalement assez bien géré.
Surtout que les seconds terminent avec -13 et les troisièmes avec -12 !
Donc si vous ne faites rien le 20 décembre, on recommence sur l’Albatros avec 1m par coup rendu !
En attendant, je vais rester sagement au chaud…
Trois « lundi du National » en trois semaines, trois fois 0.1 en plus sur l’index, le froid, le vent ou la pluie (voire les 3 en même temps hier) ne facilitent pas la performance !
Et il faut que je retourne travailler avec Franck.
Et il faut que je prépare le M4C².
Et il va y avoir aussi les conférences au Salon du Golf…
Et sans doute d’autres surprises à venir.
Autant prendre les bonnes résolutions à jeun plutôt que la nuit du 31 décembre, on s’en souvient plus facilement !
Et vous cet hiver, ça joue, ça joue pas ?
Commentez avec Facebook

Ne jamais hésiter à commenter :)