5

UNE PARTIE DE DINGUE !!!

Mémorable, c’est le mot qui me revient à l’esprit quand j’y repense.

Partie avec un copain, pas de compétition, juste une promenade de type entrainement en conditions réelles. C’est toujours mieux qu’un seau de balles au practice.
Le copain en question me propose de pimenter la partie.
Comme je cotise au RSI, je lui demande avec une crainte nimbée d’angoisse ce qu’il entend par « pimenter ».
Il me demande de lui faire confiance et d’accepter simplement ses recommandations sur chaque trou, une par trou, pas plus.
Soyons joueur me dis-je et réponds-je.
À partir de là, la partie est devenue… comment dire… étrange.
Premier trou, un par4 de 320m, bon drive, il me reste un petit 100m. Le copain me regarde avec un sourire narquois et me dit « ton deuxième coup sera joué avec un fer6 ».
          -Mais bien sûr, la drogue c’est mal tu sais…
          -Tu as accepté avant de jouer.
          -Ah oui zut…
Me voilà donc à 100m du drapeau avec un club que je sors habituellement quand je suis à 150m. Un matheux vous dira qu’il faut jouer au deux tiers de la puissance, allez mesurer deux tiers de backswing tiens juste pour rire…
Le souvenir d’avoir dû jouer des balles basses sous les arbres avec un fer6 me revient, je mets la routine en marche et c’est parti. Au fond du green mais dessus quand même !
Second trou, par 4 encore, 400m. La mise en jeu est primordiale. Je la rate. Le copain qui commençait à ne plus devenir qu’une simple relation me dit « tu peux le rejouer ». Le voilà redevenu copain ! Le drive est meilleur, le par est sauvé !
Sur le troisième trou, par5 de 440m, revoici le sourire narquois et la recommandation tombe, « tu as le droit à ton fer3, 5, 7, 9, ton SW et ton putter c’est tout »
          –Je t’ai fait quelque chose dans une vie antérieure ?
          -Tu as accepté !
         – (…Soupir…)
Un coup de fer3, un coup de fer5 et un coup de fer9 plus tard je suis sur le green en position de birdie. Comme quoi sans driver on peut y arriver aussi.
Et à chaque trou je me suis retrouvé avec des recommandations plus ou moins loufoques, parfois positives, parfois négatives. Certaines en cours de jeu, d’autres dès le départ. Soit je me retrouvais avantagé soit je devais me creuser la tête pour trouver comment m’en sortir.
Je me suis retrouvé à partir départ rouge sur un par5 compliqué, juste après j’étais obligé de démarrer au fer5 sur un par 4 long. Sur le par3 suivant, le green est subitement devenu une île avec 10m d’eau tout autours,  j’ai dû jouer un par4 avec juste deux clubs et le putter, je me suis retrouvé dans un bunker avec obligation de jouer le fer9 et j’en passe !
À chaque départ, je me demandais quel nouveau truc allait me tomber dessus, résultat, la partie est passée à toute vitesse, concentré que j’étais sur chaque coup.
Et le score a été plutôt bon en plus !
Il est redevenu copain au 19ème trou quand il m’a dit « Ce trou-là, il est pour moi » !
Je lui ai tout de même demandé s’il suivait une thérapie spéciale genre « affirmez-vous en public »
Rien de tout ça, l’explication est bien plus simple.
          –Tu connais le jeu « Jacques a dit » ?
          -Oui bien sur
           –Et bien on vient d’y jouer version golf…
Et c’est vrai en plus, le jeu existe. Il me sort un petit coffret et dévoile un jeu de cartes, trois couleurs, une par catégorie de trou, par3, 4 et 5. Des cartes « positives » et des cartes « négatives » et une feuille avec les règles et différentes formules pour y jouer.
Ce n’est pas Jacques a dit, c’est LE PAR A DIT.
Oui, il n’y pas que moi qui sort des jeux de mots capilotractés sur le golf.
Et ça me rassure…
Nous y avons rejoué depuis et il s’avère que cela vous transforme un parcours, ça vous force à penser un trou différemment, ça vous fait progresser tout en vous amusant.
Surtout une fois quand je lui ai dit au trou 18, une fois sur le green, de placer sa balle 1m derrière le green alors qu’il avait un putt de 2m pour birdie…
Depuis, j’ai mon jeu, donc si ça vous tente, la prochaine partie, on la joue comme ça !
Méfiez-vous, il y a des professeurs de golf qui l’ont dans leur poche parce qu’en plus c’est un excellent outil pédagogique…

Commentez avec Facebook

5 Comments

  1. Excellente idée cette formule.
    Elle est copyrighté ou on peut l'utiliser ?

    Ca sent la technique d'un certain MLV ça …. Du grand portenawak spectaculaire et efficace

Ne jamais hésiter à commenter :)