6

FAITES DU TRAVAIL…

Férié ou pas, il faut travailler… son swing.

Et son blog.
Un nouveau cours avec Franck, une seconde compétition en Stabbleford mais cette fois-ci à Bethemont pour vérifier si ce qui c’était passé à Granville n’était pas le fruit de plusieurs concours de circonstances habilement accumulés sur un même parcours le même jour.
La rotation, on travaille beaucoup la rotation avec Franck…
Oui, parfois on croit que l’on tourne mais en fait pas correctement…
Ce qui est intéressant quand on travaille régulièrement avec un bon professeur c’est qu’avec lui on joue au swing et une fois sur le parcours, on joue au golf.
Et ça change beaucoup de choses.
On cesse de surestimer ses capacités car on connait mieux ses distances vu que l’on maîtrise mieux son grip et sa technique.
Fort de ces certitudes qui poussent à une certaine confiance, je me retrouve de bon matin, sur le practice du golf de Bethemont pour mon troisième Open des Sapeurs-Pompiers.
Bethemont, c’est comme Granville.
Quelques arbres en plus je vous l’accorde.
À part ça il y a 18 fairways à toucher et 18greens à atteindre.
+10 à Granville avec un double et 8 bogeys.
+10 à Bethemont avec un double et 8 bogeys.
Et figurez-vous que je suis allé jouer à Villennes samedi dernier et bien +10 encore avec un double et 8 bogeys !
Un truc à devenir un peu énervé…
Pas de birdie dans les trois cas, des greens encore à l’état champêtre et donc des lignes respectées de façon aléatoire.
Vraiment de quoi s’énerver quand même…
 
En toute honnêteté, quand les greens seront enfin de qualité convenable, je devrais récupérer deux ou trois points sur cette partie du jeu.
Pour toucher les fairways et les greens, grâce à Franck, cela se passe de mieux en mieux.
La seule chose à ne jamais perdre de vue, ne jamais tenter de faire un coup en compétition que l’on a jamais réussi en entrainement. Inutile de chercher à faire comme les champions, on sait ce que cela donne…
Pour le moment, entrainement en conditions réelles et dans 10 jours, direction le sud de la France pour le BGO, le Balbin Golf Open qui se jouera sur trois jours et sur trois golfs.
Barbaroux, Saint-Endréol et Roquebrune !

Trois parcours que je ne connais pas donc je ne jouerai que des coups que je connais !
Plonger dans l’inconnu, on a toujours des résultats surprenants !
Allez au boulot et ensuite quand l’index sera bien bas, on fera une fête endiablée !
Allez hop, en avant toute !
 
Commentez avec Facebook

6 Comments

  1. Il est surtout très beau avec le rocher de Roquebrune en arrière plan, notamment le départ du 1.
    Il y a beaucoup de dénivelé. Je l'avais joué en été avec une voiturette et je crois que sans je serais mort sur le parcours. Les liaisons sont aussi assez longues si ma mémoire est bonne.
    J'ai pas de souvenirs spécifiques des trous à part le par 3 du 13 avec son green en île et son départ très surélevé.
    Si vous le jouez sans voiturette, le physique sera primordial surtout s'il fait chaud.

    carré

Ne jamais hésiter à commenter :)