2

FRONT DE LIBÉRATION DU SWING

Le golf possède des points communs avec certains concepts psychologiques, on l’a vu dans l’article précédent, il en a aussi avec l’école.

À peine avons-nous notre licence en main que nous pensons immédiatement obtenir une maîtrise en swing.

Envoyer un club vers l’arrière puis vers l’avant pour frapper une balle, ce n’est pas bien compliqué à comprendre.

Savoir le faire, correctement, en fonction de vos spécificités physiques demande quelques années de leçon, certains disent même que cela dure toute la vie.

La preuve, les joueurs professionnels que nous admirons continuent à voir leurs professeurs.

Bonne nouvelle, il existe donc un domaine dans lequel un étudiant peut gagner de l’argent.

Fin février, j’ai démarré avec Franck une nouvelle façon de travailler au sein de son Académie.

Une heure d’analyse avec lui et son Head Coach François Romain, ensuite, quatre heures avec le Head Coach pour travailler les résultats de l’analyse et enfin, une nouvelle heure avec Franck pour faire le point sur les progrès.

Cette dernière séance a eu lieu vendredi dernier.

tremblay 13-05-16 (9)

Pendant les 4 séances j’ai enfin compris comment libérer le swing après l’impact.

Bon je n’ai pas encore la maîtrise totale de ce changement mais ça vient… à grands coups de 0.1…

Donc dernier cours sous l’œil du Master Coach, on ne rigole plus, je montre tout fier ce que j’ai appris avec le Head Coach, Franck est content mais.

Il faut toujours un mais. C’est important les mais.

Au golf, partant du principe que la fin d’un acte est directement influencée par le début de celui-ci, si on veut libérer le swing après, autant commencer à le libérer dès son démarrage.

C’est ce qu’a remarqué très vite Franck en début de leçon, comme un déséquilibre entre la fin du swing et son début.

Donc nouveau changement à apprivoiser, ne pas laisser le haut du bras arrière trop collé au corps pendant le backswing.

Autant en profiter, vu que je n’ai pas fini d’automatiser la fin, on va faire un package.

tremblay 13-05-16 (4)

En fait j’ai vraiment la sensation d’avoir un swing tout nouveau. Ce qui est intéressant avec ces modifications assez importantes, c’est que pour bien les apprivoiser, je vais devoir ralentir l’exécution du swing afin que tout cet enchainement puisse se mettre en place.

Et je sais qu’il est nouveau parce que le soir j’ai des douleurs musculaires que je n’avais pas avant.

Je vais regarder les vidéos que j’ai faites de Raphael Jacquelin lors de l’Open de France 2015, ça va m’aider.

En accéléré pour commencer, je n’ai pas encore le niveau pour la vitesse réelle.

Une chose est sûre, le concept Observation-Cours-Observation créé par Franck fait progresser très vite !

J’ai un peu de temps avant les prochaines séances de cours que me prépare Franck et dont le thème n’est pas encore défini, sans doute le petit jeu. D’ici là, je vais aller user quelques centaines de balles de practice en attendant et surtout faire quelques parcours car rien ne vaut les conditions réelles.

Petite mise à jour avant publication.

Le nouveau swing s’installe plus vite que prévu, en même temps je n’avais rien prévu en terme de date donc facile d’atteindre ce type d’objectif.

J’ai enfin réussi à rejouer sous les 10, sur un parcours inconnu de surcroît !

Le golf de Saint Julien à côté de Pont-L’Evêque.

Si comme moi vous n’aimez pas le fromage, cela vous fait enfin une raison d’aller là-bas et si vous aimez le fromage, cela vous fait donc deux raisons !

Golf Saint Julien

Sérieusement, à moins de 2h de Paris, c’est un golf superbe à faire absolument. Magnifiquement installé dans le bocage, un parcours apaisant et compétitif à la fois, vraiment un lieu à découvrir !

Commentez avec Facebook

2 Comments

  1. Moi y”a longtemps que j’ai abandonné la compréhension de mon swing – MAIS – en revanche j’apprends à maîtriser mes frustrations….. ;)))

Ne jamais hésiter à commenter :)